Nouvelles mesures gouvernementales : les établissements de crédit en grève illimitée dès ce 23 décembre 2021.

0
374
une partie du centre ville dans le premier arrondissement de la commune de Libreville.

Le lundi 13 décembre dernier, le Syndicat des établissements de crédit a déposé un préavis de grève,  chez le chef du gouvernement Rose Ossouka Raponda. Motifs les dernières mesures gouvernementales notamment l’obligation vaccinale. Le Sync menace d’observer un mouvement de grève générale illimitée dès ce lundi 23 décembre 2021.

Les mesures gouvernementales initiées par Ossouka Raponda et ses collaborateurs  sont en train de conduire le pays vers un soulèvement populaire. Depuis quelques jours,  les différentes centrales syndicales des administrations publiques et parapubliques  menacent de déclencher des grèves générales dès la semaine prochaine.  Des grèves pour contester  l’obligation vaccinale et le paiement des tests PCR.

Lundi dernier c’est  le Syndicat des établissements de crédit (Sync), qui  a déposé un préavis de grève à la primature. A en croire le courrier déposé par Aude Léticia Mapenda, « Notre mouvement de protestation commencera le 23 décembre 2021 à 07h30 pour une durée illimitée », précise le  courrier du secrétaire général du Sync, Aude Léticia Mapenda.

Un mouvement de grève qui pourrait avoir des conséquences sur le paiement des salaires cette fin du mois. Ossouka Raponda et ses collaborateurs qui s’obstinent à vouloir rendre obligatoire la vaccination  vont devoir mettre en place  des  nouvelles stratégies pour gérer  toutes ces grèves.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here