Nicole Assélé annonce la création d’un Women’s Investment Club.

0
1064
Nicole Assélé annonce la création d’un Women’s Investment Club.

Ce mardi 31 juillet 2018, le Dr Nicole Assélé a dans le cadre de la journée internationale de la femme africaine, annoncé dans un hôtel de la place le lancement futur du Women’s Investment Club Gabon (le Fonds d’investissement par les femmes et pour les femmes). Une initiative destinée selon la présidente du mouvement féministe l’Appel des mille et Une, à mettre en exergue l’esprit d’entreprenariat des femmes.

La journée internationale des femmes, représente selon le Dr Nicole Assélé, le point de départ de l’initiative du Women’s Investment Club Gabon (WIC Gabon). « L’idée est lancée pour un fonds d’investissement créé par des femmes et pour des femmes afin de valoriser et de favoriser leur esprit entrepreneurial et leur leadership », a indiqué la présidente de l’association les mille et une, le Dr Nicole Assele.

Selon cette dernière, après le Sénégal et la Côte d’Ivoire, le Gabon sera le premier pays de la sous-région à mettre en place ce Club. Le WIC aura pour cible des femmes leaders, entrepreneures ou dirigeantes d’organisation qui mettent à profit leurs compétences et leurs expériences en matière de création et de gestion d’entreprises. Et dont les objectifs seront de fructifier leur épargne commune notamment en investissant dans les marchés boursiers régionaux.

Le WIC, permettra à ces membres à court terme de rentabiliser et de pérenniser leur investissement. A long terme, de développer l’entrepreneuriat du leadership féminin tout en acquérant elle-même une diversification financière de qualité. Afin de pallier les obstacles qui restent encore trop nombreux pour l’entreprenariat, «  le WIC vise trois objectifs principaux : mettre en commun leurs ressources pour favoriser la création de réseaux d’échanges et la mise en commun de connaissance sur les mécanismes de financement et les opportunités offertes par le marché financier. La mise en place d’une plate-forme éducative visant la participation massive des femmes dans le secteur financier. Financier les entreprises créaient et gérés par des femmes en mettant l’accent sur la solidarité comme dans les tontines. Ces objectifs nous tiennes à cœur, et avec notre contribution à toutes, je ne doute pas que nous y arriverons. Nous croyons à un réveille de la femme gabonaise et africaine et nous souhaitons y prendre une part active», a-t-elle conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here