Ndemezo’Obiang au PDG : Éric Dodo Bounguendza aura un nouveau chef.

0
438
René Ndemezo-Obiang (à gauche) et le SG du PDG Éric Dodo Bounguendza

Informé de l’arrivée de son ancien camarade, René Ndemezo-Obiang dans les rangs du Parti Démocratique Gabonais (PDG), Éric Dodo Bounguendza, le secrétaire général, du parti au pouvoir n’a fait que saluer la démarche du premier secrétaire de Démocratie nouvelle, sans souligner le réaménagement qui pourrait arriver au sein de ce parti.

En sa qualité de secrétaire général du Parti Démocratique Gabonais, Éric Dodo Bounguendza a tenu à s’exprimer sur la fusion-absorption de Démocratie Nouvelle (DN) par le Parti Démocratique Gabonais (PDG). Depuis le 03 avril 2021, cette  fusion-absorption de Démocratie Nouvelle (DN), par le Parti Démocratique Gabonais, fait les choux gras de la presse, nationale et internationale.

René Ndemezo’Obiang  qui a toujours  été au premier plan des discussions au sein de ce parti, pourrait refaire son entrée dans ce bureau en qualité de vice-président, dit-on.  Un poste qui le placerait au-dessus du secrétaire général actuel du parti. Éric Dodo Bounguendza qui demeure le patron du parti après le distingué Camarade, Ali Bongo, pourrait perdre quelques privilèges. Surtout que, c’est le DCP qui aurait négocié ce  deal avec le parti Démocratie Nouvelle (DN).

La réaction du SG du parti au pouvoir après la fusion-absorption de Démocratie Nouvelle (DN) par le Parti Démocratique Gabonais (PDG), laisse présager ce grand changement du bureau exécutif du PDG,  « cette fusion-absorption est, en bonne foi, la consécration des efforts déployés par  le Distingué Camarade Président Ali Bongo Ondimba pour réunir sans répit, l’ensemble des Gabonais, attentifs au développement, soucieux de justice sociale et préoccupés de démocratie véritable », a dit le SG du  PDG.

Avant de préciser que, « Ils apporteront assurément, leur pierre à l’aboutissement de la régénération et la revitalisation du PDG, ciment de l’unité nationale et moteur de la vision économique et sociale du Distingué Camarade Président Ali Bongo Ondimba », dit-il.

Les péagistes qui pensaient être désormais les patrons de ce parti dans le Woleu- Ntem peuvent méditer sur leurs sorts. Car, le  capo est bel et bien de retour dans la maison, avec ses stratégies et ses nouveaux camarades à qui il faut trouver des postes au sein du parti et dans l’administration.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here