L’Unoca se défend suite à l’arnaque.

0
600
Formation de la police sur la criminalité par L'UNOCA.

Dans un communiqué  parvenu à notre rédaction, la structure Onusienne se défend suite à l’arnaque dont elle fait l’objet depuis un certain temps en ce qui concerne les recrutements. L’Unoca ne dispose d’aucune représentation au Canada et ne perçoit de frais à aucun stade des recrutements Depuis quelque temps, une page Facebook frauduleuse (https://www.facebook.com/onu.canada) affiche abusivement les emblèmes de l’ONU et du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA) et lance de faux avis de recrutement.

Le Bureau régional des Nations unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), basé à Libreville (Gabon), tient à souligner qu’il s’agit d’une démarche relevant de l’arnaque. L’UNOCA saisit cette occasion pour rappeler que ses appels à candidature peuvent être consultés sur son site internet (https://unoca.unmissions.org/) et sur celui des carrières des Nations Unies (https://careers.un.org). Ces offres d’emplois sont également postées sur sa page Facebookofficielle.(https://www.facebook.com/unoca.onu/) et son compte Twitter (https://twitter.com/UNOCA_NEWS).

Par ailleurs, le processus de recrutement à l’UNOCA et à l’ensemble des entités du Système des Nations Unies est entièrement gratuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here