L’Etat paie sa dette intérieure : Un pas vers la stabilité économique et sociale.

0
167
Le ministre de l’Economie et des Finances, Jean Marie Ogandaga

Suite à l’audit des arriérés des dépenses extrabudgétaires réalisé du 17 décembre 2018 au 15 octobre 2019, le ministre de l’Economie et des Finances Jean Marie Ogandaga invite dans un communiqué numéro 0129 MEF/SG/DGD, 93 responsables d’entités ou leurs représentants à se présenter à la Direction générale de la dette (DGD).

En effet, l’Etat entend payer au maximum la dette des opérateurs économiques pour relancer l’économie. Cette action montre les efforts de l’Etat dans la gestion de ses finances publiques mais aussi de la remontée des cours du pétrole.

Cet audit accompagné d’un plan d’apurement va permettre au Gabon de renforcer encore davantage ces politiques d’austérité budgétaire et de donner la priorité au remboursement de sa dette. Le coût de cette opération de sauvetage est entièrement porté à charge des pouvoirs publics, ce qui entraîne une augmentation très importante de la dette publique.

Force est de constater que le secteur privé a fait du paiement de la dette intérieure son cheval de bataille ces dernières années au point où le ministre de l’Economie et des Finances Jean Marie Ogandaga en a fait l’une de ses priorités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here