L’Etat et l’ONU d’une seule main contre le Covid-19.

0
401
Représentant Résident des Nations Unies au Gabon, Stephen Jackson

Le Gouvernent de la république Gabonaise vient de déclarer officiellement le premier cas de la maladie au coronavirus COVID-19 au Gabon.

 En effet, il s’agit d’un gabonais, âgé de 27 ans, résident au Gabon, ayant récemment séjourné à Bordeaux en France. Il est rentré ce dimanche 8 mars 2020 par l’aéroport international de Libreville sans signes particuliers. Les symptômes d’apparence d’un syndrome grippal sont apparus le mardi 10 mars 2020 à son domicile. Le mercredi 11 mars, son père a alerté le comité de coordination de la riposte par l’entremise du numéro vert. Il a été mis en isolement à l’Hôpital d’Instruction des Armées Omar Bongo Ondimba, un des centres de référence identifié pour la prise en charge des cas COVID-19. Les résultats des prélèvements envoyés au CIRMF, laboratoire de référence, ont confirmé l’infection à COVID-19 le jeudi 12 mars 2020.

Eu égard à cette situation et en sa capacité d’Agent Habilité et par ailleurs Représentant Résident des Nations Unies au Gabon, Stephen Jackson a déclaré actif le plan de contingence de l’Institution Onusienne et demande à l’ensemble du staff du Système des Nations Unies au Gabon d’observer strictement les mesures suivantes : L’activation de la Task-Force Emergency du SNU qui doit se réduire dans les 24 heures pour s’assurer de l’effectivité des mesures de prévention au niveau et contribuer au renforcement de la sensibilisation de l’ensemble du personnel SNU ; La restriction des missions essentielles dans les pays touché et l’obligation de signaler au SMT tous les plans de voyages de tous les staffs à l’arrivée comme au départ ; L’obligation de toute personnes présentant des symptômes tels que fièvre, maux de gorge, toux, fatigue, difficultés respiratoires de rester à domicile, s’auto-isoler et d’appeler la nurse au +241 74730468, ou le numéro vert 1410 ; L’actualisation immédiates des BCP de chaque Agence du SNU ; L’actualisation de la liste du staff et la géolocalisation des domiciles de l’ensemble du personnel du SNU ; La sensibilisation des agents de sécurité aux moyens de détection et d’alerte y compris le renforcement de la sécurité et de la surveillance aux entrées des bâtiments ; Pré-positionnement des équipements de protections individuels et produits d’hygiène et prévention au niveau de l’infirmerie de l’OMS ; Mise en application stricte des mesures d’hygiène et de prévention standard.

Avec la déclaration officielle de ce premier cas de COVID-19, les uns et les doivent se protéger, protéger leurs familles et leurs collègues et contribuer ainsi à arrêter la transmission et empêchez la propagation de la maladie. Ce n’est pas un moment pour la panique. C’est le moment de rester calme, professionnel, tolérant et solidaire les uns des autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here