Les ordures ménagères comme nouveau décor dans la capitale.

0
1153
Les ordures ménagères à Libreville.

Depuis plus d’un mois, les communes de Libreville, Owendo et Akanda ont renoués avec les rues et  bacs  débordants  d’ordures ménagères , ceci  peut avoir pour  conséquences des problèmes de santé public et l’obstruction d’une bonne partie de la chaussée, obligeant les populations à se couvrir  le nez pour éviter d’inhaler les odeurs nauséabondes.

Pour la présidence de la république, deux problèmes sont à l’origine de cette situation qui dégrade une fois de plus l’image des communes de la capitale gabonaise. «  Premièrement, Il y a la saturation de la décharge de   mindoubé, car elle n’arrive plus à recevoir les ordures. Deuxièmement il faut que l’on trouve un nouveau site à même de recevoir  les ordures ménagères et ce dernier doit répondre au x normes d’une décharge publique », a précisé le porte-parole de la présidence de la république, Ike Oyouomi.

Outre le problème de la décharge et la localisation d’un nouveau site figure,  les arriérés de la dette auprès de la société AVERDA. « Un règlement a été effectué par le ministre du budget  tout dernièrement,  pour  que la société collecte en toute quiétude  les ordures ménagères dans la capitale. Nous estimons qu’il faut pouvoir  régler  ce problème définitivement ».

La dégradation de la route conduisant à la décharge de Mindoubé,  est un facteur non négligeable avec la présence des bourbiers tout au long du trajet. L’urgence se fait sentir avec l’amoncellement des  tas d’ordures dans les trois communes à savoir Libreville, Akanda, et Owendo, la collecte des déchets très rapidement serait la bienvenue.

La seule solution définitive,  reste la mise en place d’une usine de traitement des ordures ménagères pour faire disparaitre les ordures en procédant  à un véritable recyclage des déchets.  L’Etat  est attendu pour donner la voie à suivre, par laquelle doit se faire le préfinancement de l’usine   de traitement des ordures ménagères au Gabon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here