Les Forces de l’ordre détruisent les étals à la gare routière.

0
702
Le marché de mont bouét, le plus grand marché de la capitale Gabonaise.

Munies de Caterpillars, les Force de l’ordre  ont procédé très tôt le mardi 23 octobre 2018 à la démolition des étals des commerçantes et commerçants de l’ex- gare routière et à la destruction des marchandises de ces derniers. Une opération selon les responsables serait destinée à améliorer la circulation des personnes et des biens au sein de l’actuel grand marché de la capitale gabonaise. 

Dans le but de procéder à «l’assainissement des voies publiques, mais aussi et surtout, de l’aménagement et l’occupation des marchés », les Force de l’ordre  soutenues par la logistique de la société de ramassage des ordures ménagères, Averda ont démoli  les étals des commerçantes occupant les trottoirs de l’ex-gare routière  mardi matin.

Une opération nocturne qui selon les opérateurs économiques, n’a fait au préalable l’objet d’aucun préavis. «J’ai tout perdu. Tout mon investissement vient d’être emporté à la décharge comme ça. C’est la rentrée des classes, qu’est-ce que je vais devenir vous pouvez me le dire. Si au moins ils avaient prévenu nous aurions pu enlever nos marchandises. Mais là, qui va me rembourser», s’est  lamenté Hervé, un commerçant.

Une initiative certes louable qui favorisera à l’avenir, une meilleure circulation des personnes et rendra plus fluide la circulation  ou encore réduira de moitié les risques de braquages, de vols dans cette partie de la ville. Mais malheureusement aujourd’hui,  plonge plusieurs familles dans le désarroi. Surtout lorsqu’on sait qu’aucune mesure n’a été prévue pour leur permettre d’exercer leurs activités génératrices de revenus.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here