L’enseignement à distance au Gabon, une aubaine ?

0
183
L'Université Omar Bongo

Suite aux Assises de l’Enseignement Supérieure du 27 au 28 mai dernier à l’Institut Universitaire des Sciences de l’Organisation (IUSO), des préoccupations communes se sont dégagées des interventions des responsables d’établissements et des responsables syndicaux pour une résilience du système d’enseignement supérieur gabonais.

En effet, l’heure est de parer à l’urgence d’intégrer l’enseignement à distance dans le système éducatif gabonais. Et cela passe par l’accélération des reformes statutaires des établissements, des enseignants-chercheurs, l’amélioration des structures d’accueil et la mise en place du statut social des étudiants. Une harmonisation des rythmes de fonctionnement des établissements d’enseignement universitaire s’impose. Ainsi, la réalisation des programmes de rénovation des établissements et le paiement des arriérés des vacations seront effectifs.

Les universités, les grandes écoles et les instituts gabonais n’ont pas un fonctionnement qui tient compte des capacités et des évolutions du numérique, non seulement en ce qui concerne la formation initiale des étudiants, mais aussi en ce qui concerne la formation des enseignants à l’utilisation des outils de l’enseignement à distance.

Aussi, l’enseignement à distance représente un défi et une nécessité pour le système d’enseignement supérieur gabonais dans la mesure où il faudra repenser l’élaboration et la transmission des savoirs, de manière interactive, moderniser et rendre performant le système d’enseignement supérieur, éviter les effectifs pléthoriques dans les établissements d’enseignement supérieur, harmoniser les rythmes de fonctionnement académique.

Il s’avère donc impérieux de reconstruire le lien de confiance avec les pouvoirs publics. Ceux-ci doivent concrétisés la rénovation des infrastructures académiques, le paiement des arriérés de vacations de l’année universitaire 2018-2019, l’accélération des réformes statutaires des établissements, des enseignants-chercheurs, et la mise en place d’un statut social des étudiants. Quoi de plus normal d’affirmer que l’enseignement à distance représente un avantage pour les étudiants dans la mesure où il favorise la réduction des effectifs pléthoriques, l’harmonisation des rythmes académiques en mode turn-over : présentiel/virtuel, un meilleur suivi personnalisé de l’étudiant, l’ouverture à une diversité des savoirs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here