L’Egypte bat le Maroc et se qualifie pour sa première finale de la CAN de Beach Soccer.

0
260
La joie manifeste des joueurs égyptiens

L’Egypte a été la première à tamponner son passeport pour la finale de la Coupe d’Afrique des Nations de Beach Soccer Mozambique 2022, après avoir battu le colosse du Maroc par 5-4 aujourd’hui à Vilankulo Arena.

Les Pharaons tenteront de décrocher le titre après de nombreuses années de médailles de bronze. L’adversaire de l’Egypte sortira du match Mozambique-Sénégal.

Les Pharaons ont eu du mal à se qualifier pour les demi-finales car ils ont terminé la phase de groupes avec 4 points, puisqu’ils n’ont gagné qu’un point après avoir battu Madagascar aux tirs au but (4-3) après un match nul à quatre et ce lundi ils ont battu Ouganda 6-2.

Ce n’est pas un hasard si le Sénégalais Oumar Sylla, ancien entraîneur des Lions de la Teranga, était un bon pari pour les Marocains pour diriger leur équipe dans les années à venir. L’expérience de cet entraîneur est venue immédiatement au premier plan, prouvant qu’il avait étudié son adversaire en détail.

Les Pharaons égyptiens ont été acculés dès les premières minutes, incapables de gérer les assauts des Marocains, qui ont marqué grâce au meilleur buteur Anouar Frindi en première période.

L’Égypte a égalisé en deuxième période grâce à Hossam Hassan, le joueur le plus âgé et le plus expérimenté de l’équipe, qui a marqué son deuxième but à la dernière minute de la deuxième période. C’était un match électrisant. Le Maroc était coincé dans un labyrinthe d’idées et n’avait pas d’alternative pour renverser la situation.

L’attaquant marocain du Mat Anouar Frindi, inspiré et sur le pied d’attaque, a inscrit les troisième et quatrième buts égyptiens (4-3), tous en solitaire. Le duel entre les poids lourds des grands rivaux nord-africains s’intensifie.

Il n’a pas fallu longtemps pour que l’égalisation arrive, car Ismaeel Abdelkodos s’est mis sur le chemin du but pour porter le score à 4-4. Les choses se sont encore compliquées pour le Maroc, qui a vu son but violé par Ahmed Mohamed d’un tir traître qui a trompé le gardien Ismail El Ouariry. Le score était de 5-4. Le premier finaliste de la CAN et représentant africain à la Coupe du Monde de la FIFA a été trouvé.

Ce qu’ils ont dit :

Moustafa Zeidan Lofty, sélectionneur de l’Egypte

“Nous sommes heureux. Nous avons encore gagné, nous nous sommes préparés aussi longtemps et nous sommes satisfaits de ce résultat. C’est le football de pari si vous êtes comme, vous gagnerez. Nous connaissons très bien le Maroc cela nous a donné un certain avantage, nous sommes contents. Reposons-nous et ensuite nous penserons à la finale.”

Oumar Sylla, sélectionneur du Maroc

“Tout d’abord, nous remercions Dieu d’avoir joué un match héroïque. Ça n’a pas de sens qu’on ait perdu. C’est un derby; il fait toujours chaud quand on est face à un pays arabe. Mais je pense que si nous étions plus calmes, nous aurions pu gagner le match. On menait 2-0, ils sont revenus, ils ont fait beaucoup d’efforts. “

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here