Le Samu Social au secours des détenus de la prison centrale de Libreville.

0
1189
Ministre de la justice, Anicet Mboumbou Miyakou.@archives.

Prison centrale de Libreville, le ministre de la justice, Garde des sceaux Anicet Mboumbou Miyakou en compagnie du premier responsable du Samu social le Dr Wenceslas Yaba, dans une collaboration franche ont procédé à des consultations et à la remise des médicaments gratuites avoir décelé des affections sur trois cents (300) détenus de ce milieu carcéral, le vendredi 6 juillet.  

 

Le Samu Social en procédant à ce geste louable à l’endroit des détenus de la prison centrale de la capitale gabonaise est venu pour soigner gratuitement. Un geste d’amour qui a rencontré l’assentiment des prisonniers.

«  Je me réjouis du partenariat avec le ministère de la justice, et je tiens à remercier monsieur le ministre qui a bien voulu que cette opération se concrétise. Et je vous informe que c’est la première fois au Gabon que le Samu social vient soigner les prisonniers. Nous en sommes a notre troisième semaine, nous avons traité 92 personnes plus les 300 détenus d’aujourd’hui ce qui fait un total 392 personnes » a souligné le coordonnateur général du Samu social Wenceslas Yaba.

L’accord de cet événement par le ministre de la justice, garde des Sceaux a permis de bien coordonner l’opération pour une réussite totale. « Je tiens vraiment à dire un grand merci au Samu social qui a déployé son équipe pour venir en aide aux prisonniers. Notre souhait serait de voir   ce genre d’initiative perduré et à la longue, pour le moment,  nous allons faire en sorte que l’opération se déroule une fois par semaine et pourquoi pas augmenté le nombre de prestations. Aussi, par cette action, cela prouve que le Gabon respect les droits de l’homme à vous les médias de relayer l’information », a déclaré le ministre de la Justice, Anicet Mboumbou Miyakou.

Le ministre de la Justice, garde des sceaux, a émis le souhait de la mise en place d’un fichier d’enrôlement des détenus afin que ces derniers bénéficient des prestations de la caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here