Le projet de budget de l’Etat pour 2024 s’élève en recette et en dépenses à 4.162 milliards de FCFA

0
193
L'Assemblée Nationale

C’est l’annonce du communiqué final du conseil des ministres tenu hier 6 décembre 2023. Mais avant que ce projet de budget ne soit déposé au parlement pour examen, nous devons attirer l’attention du CTRI, du Gouvernement, du parlement et de tous les gabonais sur la promesse d’une gestion efficace et transparente des ressources publiques, sur le renforcement de la transparence et la responsabilité, et sur l’amélioration de la gouvernance financière.

 

Pour atteindre ces objectifs, le CTRI a promis de restaurer nos institutions. Un exemple doit être donné lors de l’examen du projet de budget 2024 par le parlement en utilisant une approche par objectifs de programme.

 

En effet, le processus budgétaire est un élément essentiel de la gouvernance financière et de la planification des ressources de notre pays. Traditionnellement, les budgets étaient élaborés en se concentrant sur les aspects financiers et monétaires, en mettant l’accent sur les dépenses, les revenus et les investissements. Cependant, il est de plus en plus reconnu que pour une gestion efficace et transparente des ressources publiques, il est nécessaire d’adopter une approche plus holistique et intégrée. SOGEVAL soutient l’idée d’examiner le projet de budget en utilisant une approche par objectifs de programme, qui tient compte des résultats attendus et des ressources nécessaires pour les atteindre.

 

L’approche par objectifs de programme vise à aligner les ressources financières sur les résultats attendus. Cela permet de mieux comprendre les coûts et les bénéfices associés à la réalisation des objectifs du programme.

 

En examinant le projet de budget sous cet angle, les parlementaires peuvent évaluer l’efficacité et l’efficience des dépenses publiques, en s’assurant que les ressources sont allouées de manière optimale pour atteindre les résultats souhaités.

 

Une des limites de l’approche traditionnelle du budget est l’absence de prise en compte des ressources immatérielles, telles que les ressources du patrimoine et humaines. Cependant, ces ressources jouent souvent un rôle crucial dans la réalisation des objectifs des programmes gouvernementaux.

 

En adoptant une approche par objectifs de programme, les parlementaires peuvent encourager l’inclusion de ces ressources dans le processus budgétaire, en reconnaissant leur importance et en veillant à ce qu’elles soient adéquatement financées.
L’approche par objectifs de programme favorise la transparence et la responsabilité dans la gestion des ressources publiques.

 

En établissant des objectifs clairs et en définissant les résultats attendus, les parlementaires peuvent évaluer plus facilement si les dépenses sont justifiées et si elles contribuent à la réalisation des objectifs fixés. Cela permet également de rendre compte aux citoyens de l’utilisation des ressources publiques de manière plus compréhensible et transparente.

 

En guise de conclusion, l’examen du projet de budget en utilisant une approche par objectifs de programme offre de nombreux avantages pour une gestion efficace et transparente des ressources publiques. Cela permet d’aligner les ressources sur les résultats attendus, de prendre en compte les ressources immatérielles essentielles et de renforcer la transparence et la responsabilité. En encourageant les parlementaires à adopter cette approche, nous pouvons améliorer la gouvernance financière et maximiser l’impact des dépenses publiques pour le bien-être de la société.
Notre essor vers la félicité l’impose.

Par PETIT-LAMBERT OVONO ÉVALUATEUR CERTIFIÉ DES POLITIQUES PUBLIQUES PRÉSIDENT DE SOGEVAL

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here