« Le processus électoral gabonais est en cours : Pourvu que tout se passe bien » dixit Petit-Lambert Ovono.

0
379
Petit Lambert Ovono,l’évaluateur certifié des politiques publiques et président de Sogeval. .

Le processus électoral Gabonais est en cours, nous prenons l’engagement de l’évaluer tout au long de l’année 2023.

C’est l’une des politiques publiques la plus importante de notre pays en ce sens quelle impacte toute la nation gabonaise et les pays amis du Gabon. Nous publierons progressivement l’évolution de ce processus.

Les élections politiques sont inscrites dans la Constitution gabonaise. Cette constitution qui date de 1991, et qui avait été votée de façon consensuelle par un parlement plus au moins représentatif, a déjà fait l’objet de plusieurs modifications sans l’avis de la majorité du peuple, entravant par le même coup le code électoral.

Entre les attributions données au ministère de l’intérieur et celles de l’organe chargé de l’organisation pratique des élections et le poids ou ingérence de la Cour Constitutionnelle, les partis politiques sont souvent ballotés par le système Bongo-PDG qui au départ laissait du mou pour des élections crédibles, mais se trouve aujourd’hui raidit par la peur de perdre le pouvoir, et veille à manipuler la constitution en sa faveur.

Ainsi, le processus électoral Gabonais commence t’il par ce que prescrit ce texte fondamental.

Que prévoit-il pour les élections politiques de 2023?

Petit-Lambert Ovono, évaluateur certifié des politiques publiques, président de SOGEVAL

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here