“Le poste de vice-président de la République doit être supprimé”, selon Guy Christian Mavioga.

0
849
Guy Christian Mavioga, de son vivant

Le secrétaire général exécutif du Bloc démocratique chrétien (BDC), a dans  sa déclaration faite le samedi 11 août 2018 auprès des populations de Nkok, situé dans le 2ème arrondissement de la Commune de Ntoum, demander au gouvernement de supprimer le poste de vice- président aux fins de rester cohérent avec les mesures d’austérité qu’il a initiées depuis le 21 juin 2018 dernier.

«L’assainissement de nos finances publiques est un impératif catégorique au sens Kantien du terme, si nous voulons retrouver une embellie financière permettant un développement harmonieux et équilibré de notre patrie. Cette embellie demande beaucoup de courage, un courage qui nous conduirait par exemple vers la suppression ou la suspension du poste de vice-président de la République. Là, par amour du pays, nous appelons à la démission du vice-président de la République », a indiqué Guy Christian Mavioga à la population de Nkok.

En effet, ce dernier estime que si pour réduire le train de vie de l’Etat, le gouvernement est allé jusqu’à supprimer les postes d’adjoints aux ministres et aux directeurs généraux dans les administrations publiques, il serait plus que logique de supprimer l’adjoint du Chef de l’Etat. Poussant plus loin sa réflexion, le secrétaire exécutif du BDC a suggéré au président Ali Bongo Ondimba de «renoncer à son salaire pour une période de 3 ans. Une manière pour lui de montrer l’exemple à ses concitoyens qui par la suite pourront emboiter le pas» a- t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here