Le liquidateur de la dépense Publique : L’argent de la presse est où ?

0
782
Une vue des billets et des pièces du FCFA.

Au Gabon, il n’est pas rare de voir certaines autorités impliquées dans la répartition de la subvention à la presse faire balader les patrons de presse, parce que cherchant certainement à mettre la main dessus, pour satisfaire les caprices des maîtresses. Aujourd’hui, nombreux sont les éditeurs de presse qui cherchent à comprendre ce qui se passe avec cette manne financière, car chaque responsable en charge du dossier cherche à s’enrichir advient que pourra vu que ceux qui ont détourné des milliards sont aujourd’hui en liberté après un bref séjour à la prison centrale de Libreville.

Au ministère de la communication, la commission à terminer son travail de répartition, comme ce fut le cas l’année dernière, donc malheureusement les éditeurs de presse attendent toujours le règlement de 2018. Plus que trois mois nous restent pour dire au revoir à l’année 2019, pour cette année, le payement serait bloqué au Trésor Public plus précisément au niveau du règlement, selon des sources proches du ministère de la communication et du Budget, ceci après examen du dossier, par le Ministre des finances Roger Owono Mba.

Il revient maintenant au liquidateur de la dépense publique de faire son travail avant qu’il ne soit trop tard, car le Gabon doit véritablement s’arrimer à l’émergence à l’horizon 2025, cela avec le soutien de la presse.

Il faut le retenir une bonne fois pour toute, que la subvention annuelle à la presse gabonaise est une loi des Finances, voté par l’autorité budgétaire qu’est le Parlement, en gros un argent soumis à une loi de règlement avec pour destination directe les éditeurs. Nous voulons tout simplement la subvention de 2018 et celle de 2019 et rien d’autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here