Le centre international multisectoriel de Nkok de nouveau en grève.

0
342
Vue aérienne du CIMFEP de Nkok

Le personnel du centre multisectoriel de NKOK vient de relancer le mouvement de grève suspendu il y a quelques mois. C’est ce que nous apprend une source digne de foi à savoir l’un des membres du Syndicat National de la Formation et de l’Enseignement Professionnel (SYNFEP).

 

Entamé il y a bientôt un an la grève du personnel du centre multi sectoriel de Nkok avait connu une pause du fait de la signature d’un protocole d’accord Chapeauté par l’Agence National de la Formation et de l’Enseignement Professionnel(ANFEP).

 

De nombreux points inscris dans le cahier de charge déposé par le SYNFEP avaient été résolu notamment celui concernant le transport.

La grève avait été alors suspendu du fait de l’engagement pris l’ANFEP et la direction de poursuivre le dialogue.

 

Parmi d’autres points inscrits dans le cahier de charge figuraient en grand caractère la souscription d’une police d’assurance, l’indemnité compensatrice d’éloignement.

 

Depuis la signature du protocole d’accord par les parties concernées et ce jusqu’à ce jour l’ANFEP et ledit centre n’ont pas tenu leurs engagements vis-à-vis du personnel  et du gouvernement qui  pourtant avait pesé de tout son poids pour un retour à la sérénité au sein du centre multisectoriel. A quoi joue donc la direction de l’ANFEP et du Centre Multisectoriel de NKOK ?

 

Rappelons à toutes fins utiles que le personnel du centre multisectoriel cumule aujourd’hui près de sept mois d’arriérés de prime de vacation. Une situation déplorable sujette à de nombreuses interrogations quant aux réelles motivations des autorités de tutelles dudit. Dans tous les cas la grève est effective depuis le lundi 20 novembre 2023 et le personnel entend maintenir le mouvement jusqu’à satisfaction de leurs revendications.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here