Le CAPPE reçu par Julien Nkoghe Békalé à la primature.

0
871
Le premier Ministre Julien Nkoghé Békalé échangeant avec les membres du CAPPE;

Les leaders du Congrès des agents publics et parapublics (CAPPE), les ONGs, les Associations et les syndicats, ont été reçu en audience le mercredi 13 février dernier à la primature par le premier Ministre, Julien Nkoghe Békalé. Une entrevue qui a permis entre autres à la société civile de réitérer son désir de rencontrer le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, avant de déposer le mémorandum.  

« La première raison de cette rencontre était de renouveler notre souhait de rencontrer le Chef de l’Etat. A cet effet, nous avons déposé une demande d’audience auprès du Chef du gouvernement Julien Nkoghé Békalé. Celui-ci nous a répondu favorablement et nous a rassuré du fait qu’il transmettra au président de la République notre demande. La deuxième raison était de lui présenter notre mémorandum. Un document issu de la concertation nationale des ONGs, associations et syndicats dans un hôtel de la capitale Gabonaise », a déclaré le président du CAPPE, Emmanuel Mvé Mba.

Les leaders syndicalistes se sont dits satisfait de la rencontre avec le premier ministre. « Notre interlocuteur s’est engagé à mener la démarche auprès du chef de l’Etat. Il nous a néanmoins demandé d’être patients. Car c’est lors d’un prochain voyage qui ne saura tarder, qu’il présentera le rapport au président de la République encore en convalescence à Rabat », a-t-il expliqué.

Convaincu que la seule manière d’apaiser les tensions dans le pays est de rencontrer le Chef de l’Etat. Une façon également de s’assurer que ce dernier est réellement en possession de toutes ses facultés et toujours apte à diriger le Gabon, les leaders syndicalistes ne démordent pas sur l’impérieuse nécessité de cette rencontre. « Ce que nous souhaitons, c’est d’avoir l’aval du chef de l’Etat pour une éventuelle rencontre. Parce que le peuple gabonais attend cela. Il y a en effet trop de doute qui plane autour de la santé du chef de l’Etat. Et nous, partenaires sociaux, nous société civile, nous avons le devoir d’informer la population», a indiqué Emmanuel Mvé Mba.

Fort des échanges avec leur interlocuteur,  le président du CAPPE n’a pas manqué d’adresser des félicitations à Julien Nkoghe Békalé pour son esprit d’unification et de dialogue. « Force était de constater que certains compatriotes à la primature n’avaient jamais pour la plupart, daigné rencontrer la société civile. Aujourd’hui nous pouvons dire que c’est une avancée significative en ce qui concerne le dialogue social. Et nous remercions le premier ministre, pour cette volonté manifeste de dialoguer et d’échanger avec les partenaires », a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here