L’association African S.O.S sur pied.

0
969
Awa Traoré Andeme, présidente African SOS.

La date du jeudi 12 juillet restera marqué dans le livre d’or des membres de  cette association d’aide humanitaire qui ont choisi un hôtel de la place pour officialiser l’événement. Ce qui était un rêve, une vision est devenu une réalité grâce à l’engagement et a la  volonté des jeunes gabonais appuyés par des frères étrangers afin d’apporter un sourire aux nécessiteux.

Le Gabon est un pays de l’Afrique centrale, dont malheureusement la couverture sanitaire fait encore défaut, malgré les efforts du gouvernement au regard des chiffres, selon les études menées par des cabinets. Certains problèmes sociaux et humains persistent    à savoir la non- scolarisation des enfants, la démission parentale, de nombreux employés sous-payés, le système de protection sociale très faible et les couvertures sanitaires qui ne profitent malheureusement pas encore à un grand nombre d’où l’importance de la création de l’association African SOS, pour une aide humanitaire de qualité.

« L’aide aux personnes défavorisées constitue un axe central de l’aide humanitaire pour ce qui est de la couverture sanitaire. Nous vous assurons une prise en charge sur tous vos frais de soins médicaux jusqu’à 37%. Aussi, une consultation qui vous coûte 20 000 francs CFA vous revient à 12 600 francs CFA et une opération médicale qui devrait vous coûter 600 000 francs CFA vous revient à 378 000 francs CFA seulement, les avantages concernent uniquement les adhérents » a expliqué Awa Traoré Andeme, la présidente- fondateur de l’association African SOS.

La scolarisation, l’insertion des jeunes dans la vie active avec des formations agricoles, la lutte contre les violences conjugales constituent des secteurs importants  de cette association  d’aide humanitaire qui compte accompagner l’Etat dans un contexte social très difficile et dont l’amour envers les autres ne peut qu’être la bienvenue.

Cette association reconnue par l’Etat gabonais le 12 février 2018, est ouverte aux gabonais et aux étrangers résidant au Gabon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here