L’ancien président égyptien Mohamed Morsi est mort.

0
673
Mohamed Morsi de son vivant.

L’ex-président égyptien Mohamed Morsi, élu en 2012 avant d’être destitué un an plus tard, est décédé ce lundi 17 juin après un malaise pendant son audience dans un tribunal du Caire. Il avait 67 ans.

L’ancien chef de l’État égyptien Mohamed Morsi comparaissait au tribunal lorsqu’il s’est effondré. Il a été conduit à l’hôpital où il est décédé. « Il a parlé devant le juge pendant vingt minutes puis il s’est animé et s’est évanoui. On l’a vite emmené à l’hôpital où il est mort plus tard », a indiqué une source judiciaire à l’Agence France-Presse. Une attaque cardiaque est évoquée par des sources médicales. Mohamed Morsi souffrait de diabète et d’hypertension.

Ingénieur de 67 ans, Mohamed Morsi avait été élu président en 2012, un an après la révolution qui avait conduit à la chute de son prédécesseur Hosni Moubarak. Il était le premier civil à devenir président d’Égypte, et le premier démocratiquement élu. Issu des Frères musulmans, il s’était affiché lors de la présidentielle de 2012 comme le garant des idéaux démocratiques de la révolution de 2011 à laquelle les Frères s’étaient ralliés, par opportunisme selon leurs détracteurs. Surnommé « la roue de secours » de la confrérie, qui lui avait d’abord préféré l’homme d’affaires Khairat al-Chater, inéligible, Mohamed Morsi avait remporté le scrutin de justesse face à un cacique du régime de Hosni Moubarak.

La directrice pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord de Human Rights Watch, Sarah Leah Whitson, a elle dénoncé sur Twitter « l’échec du gouvernement à lui accorder des soins médicaux adéquats, encore moins des visites de sa famille ».

Source: RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here