La SEEG refuse de s’exécuter dans les mesures d’accompagnement.

0
9735
rue entre l'ancienne Sobraga et la RTG

La société d’énergie et d’eau du Gabon(SEEG), refuse d’appliquer la mesure de gratuité de l’eau et de l’électricité, malgré les conditions d’accès flou, après que le ministre Pascal Houangni Ambourouet, Ministre de l’Energie et des Ressources Hydrauliques ai indiqué que ce sont 398 934 abonnés à la SEEG seront bénéficiaires. 
33 200 clients sont inscrits aux formules ‘’ la tension classique’’ et 215 000 clients ‘’ base tension Edan’’ et la puissance comprise est entre 1 à 6 kw, bénéficierons de crédits d’unités d’une valeur de 20 000 francs CFA/mois. En ce qui concerne la gratuité de l’eau potable, les bénéficiaires ne sont autres que les ‘’particuliers’’ ils sont à 150 734 clients’’ avec des consommations supérieures ou égales à 15m3/mois’’ et ils seront crédités d’un montant de 15 000 francs /mois, selon la clarification faite par Pascal Houangni Ambourouet qui ce jour là ventait les mesures d’accompagnement gouvernementale.
Dans cette fierté, le ministre de l’Energie et des Ressources Hydrauliques, Pascal Houangni Ambourouet avait oublié que la SEEG allait’’ vendre du vent ‘’ à ses clients comme elle sait si bien le faire depuis des décennies. Dans les mesures d’accompagnement , le gouvernement que pilote Nkoghe Bekale avait dit pas de suspension de courant et de l’eau, malheureusement elle a procédé à la suppression de l’eau dans certaines zones de Nzeng-Ayong, ce mardi 14 avril et ailleurs certainement sans être inquiété d’une éventuelle sanction de la part du ministère de tutelle, normal « au Gabon les entreprises sont au dessus du gouvernement » dit un sage de Nkembo, habitué par cette insubordination de la SEEG envers les autorités.     

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here