La paix des braves: René Ndemezo crache son venin sur le dialogue de Christian Mavioga.

0
575
René Ndemezo'Obiang

L’ancien premier secrétaire de DN, René Ndemezo Obiang n’est pas allé par le dos de la cuillère, pour déplumer le dialogue appelé la « paix des braves » initié par Guy Christian Mavioga. Pour le nouveau membre du Parti Démocratique Gabonais (PDG), ce dialogue aurait des « contours ténébreux ».

La « paix des braves » lancée par certains partis de l’opposition serait, aux yeux de certains hommes politiques, à l’instar de René Ndemezo Obiang, sans fondement. Car, dit-il, les partis politiques qui proposent cette « paix des braves » ou ce conclave n’ont aucune représentativité dans le pays. Autrement dit,  il ne représente rien sur l’échiquier politique. Raison pour laquelle, cette « paix des braves » est perçue  comme un moyen pour certains de se faire une place au soleil. René Ndemezo Obiang ancien patron du parti DN  dissout et absorbé par le Parti Démocratique Gabonais (PDG), a refusé de participer à cette messe politique organisée par des partis politiques sans réelle représentativité dans le pays. En meeting à Bitam, l’ex Premier Secrétaire de Démocratie Nouvelle, a précisé ne pas agir dans un énième dialogue politique appelé par des formations politiques sans véritables représentativités.

Pour René Ndemezo Obiang, le chef de l’Etat, Ali Bongo est libre de rencontrer les acteurs politiques de son choix sans que cette rencontre ne se fasse dans le cas d’une paix des braves aux « contours ténébreux ». Les partis “gazelles” qui espéraient recevoir sans doute quelques espèces sonnantes et trébuchantes  au sortir de ce conclave, devraient se raviser et explorer  d’autres pistes pour revenir aux affaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here