La lutte contre le Covid-19 est-il déjà perdue ?

0
807

Le Gabon fait face à une pandémie sans précédent, qualifiée à juste titre de crise sanitaire. Le Covid-19 provoqué par un virus de la famille des coronavirus s’est peu à peu propagé partout dans le pays. Le Coronavirus est certes redoutable, mais pas invincible.

Sans céder à la panique et en dépit des mesures déjà prises, nous devons avoir la lucidité de reconnaître que l’évolution de la pandémie dans notre pays est plus que préoccupante.

Ce résultat est naturellement la résultante de l’amateurisme de l’ensemble des autorités de notre pays incapable de protéger les populations. Depuis plusieurs semaines, force est de constater que l’ensemble des acteurs politiques ainsi que les professionnels de santé n’ont pas pris toutes les mesures nécessaires.

D’une part, pour freiner le plus possible la propagation du virus. D’autre part, pour préparer notre système sanitaire à parer à toute éventualité. De faibles moyens humains, financiers et matériels ont été mobilisés. Malgré les réquisitions, visiblement les structures médicales n’étaient pas prêtes, et les personnels de santé non formés.

Pourtant, le Président de la République Ali Bongo Ondimba a instruit le gouvernement afin que toutes les mesures soient prises pour absorber l’impact du Covid-19 sur notre pays. Ce dernier a même proclamé l’état d’urgence sanitaire, conformément à la Constitution. Une décision qui s’imposait par le défi sanitaire actuel afin d’éviter à notre pays une trajectoire imprévisible et explosive de cette pandémie.

Malgré la mise en place d’un Comité de Pilotage présidé par le Premier Ministre, Julien Nkoghe Bekale, assisté d’un Comité Technique composé des médecins de la Santé Publique et de la Santé militaire et d’un Comité Scientifique, le gouvernement n’a pas été pro-actif et n’a pas permis à notre pays de contenir à ce jour la propagation de la pandémie.

L’onde de choc de cette crise sanitaire mondiale affecte durement notre économie et fragilise le tissu social. Les mesures restrictives prises pour freiner la propagation du virus impactent négativement les secteurs clés de notre économie, notamment les exportations de nos matières premières. Au plan macro-économique, d’après les estimations préliminaires, cette pandémie, va induire une forte baisse de la croissance réelle qui pourrait se situer entre 2,7% et 0,3% en 2020. Quant au budget de l’Etat, les pertes de recettes se situeraient entre 230 et 645 milliards de FCFA. D’une manière générale, sur le plan économique, rien n’a été fait pour limiter au maximum les conséquences négatives liées à cette situation exceptionnelle.

Face au Covid-19, la meilleure arme des Gabonais, est leur sens du devoir civique et de la responsabilité. D’où l’importance, des mesures barrières qu’ils doivent pleinement intégrer dans leur quotidien.

Le combat contre le Covid-19 n’est pas un combat individuel. Ce n’est même pas un combat de l’État. C’est le combat de tout le monde, que nous devons mener aujourd’hui, demain et dans les mois à venir.

Le combat contre le Covid-19 est une cause résolument nationale. Il faut être solidaires les uns envers les autres. La coopération de chacun est indispensable pour vaincre cette pandémie. Toute infraction sera sévèrement punie. Les contrôles seront permanents et tout contrevenant sera sanctionné.

PARTAGER
Article précédentLa femme, incontournable dans le foyer.
Article suivantLa polygamie : faut-il s’en féliciter ?
Rédacteur en Chef, Journaliste-Ecrivain, Sociétaire de la SCAM (Société Civile des Auteurs Multimédias), membre de la SGDL (Société des Gens De Lettres), membre du SFCC (Syndicat Français de la Critique de Cinéma), membre de l'UDEG (Union Des Écrivains Gabonais).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here