La Conférence Episcopale du Gabon contre le Coronavirus.

0
142
Le Président de la Conférence Episcopale du Gabon, Mgr Mathieu Madega Lebouakehan

Le Président de la Conférence Episcopale du Gabon, Mgr Mathieu Madega Lebouakehan a adressé un courrier en date du 14 mars 2020 aux prêtres, diacres, religieuses, religieux, consacrés, fidèles laïcs sur les mesures à prendre contre la propagation Coronavirus (COVID-19).

En effet, face à la pandémie du COVID-19, les Evêques du Gabon invitent les fidèles catholiques, à ne pas céder à la panique mais à se tourner vers le Seigneur Jésus Christ, le médecin des âmes et des corps. Ils demandent de respecter également les mesures d’hygiènes suivantes : Se laver fréquemment les mains avec un désinfectant à base d’alcool ou de l’eau et du savon ; En cas de toux et d’éternuement, se couvrir la bouche et le nez avec le coude fléchi ou un mouchoir; Éviter tout contact étroit avec une personne ayant de la fièvre et de la toux ; Saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades ; Les personnes présentant des symptômes sont invitées à appeler le numéro vert gratuit 1410.

Pendant les célébrations eucharistiques, les Evêques demandent de : Retirer tous les bénitiers aux portes de l’Eglise ; De s’asseoir à une bonne distance les uns des autres ; De garder une bonne distance pendant la procession de la quête à effectuer dans les corbeilles ouvertes ; De supprimer l’échange du signe de la paix ; Pendant la procession de la communion, maintenir une bonne distance entre les communiants, et la communion sera donnée uniquement sur la main ; Les concélébrants communieront par intection ; Ceux qui donnent la communion se laveront les mains avec du savon ; Ceux qui comptent la quête porteront les gants ; La méditation du Chemin de croix demeure individuelle ou en famille ; Les activités des groupes, mouvements et associations y compris les cours de catéchèse, les campagnes d’évangélisation, sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Par ailleurs, les Evêques exhortent à la prière individuelle et familiale notamment en récitant le Chapelet de la Miséricorde divine, en priant pour les morts, les malades, les familles victimes et le personnel soignant dans le monde. Ils demandent aussi à Sainte Marie, Mère de Dieu, de protéger le Gabon et tous ses habitants et le monde entier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here