Ils veulent nous interdire de manger du pangolin et des chauves-souris.

0
719
Pangolin à ventre blanc (Phataginus tricuspis) dans le Parc de la Lékédi au Gabon

Le ministre des Eaux et Forêts, Lee White a produit en date du 31 mars 2020, un arrêté numéro 0024/PR/MEFMEPCODDPAT portant interdiction de la chasse, la capture, la détention, la commercialisation, le transport et la consommation des pangolins et des chauves-souris.

En effet, le présent arrêté, a été pris en application des dispositions des articles 68, 92 et 297 de la loi numéro 016/01 du 31 décembre 2001. Cet arrêté a pour objectif de prémunir les populations gabonaises contre la transmission des coronavirus par ces espèces.

Aussi, toute personne détenant une ou plusieurs de ces espèces en captivité doit en informer les agents du ministère des Eaux et Forêts de sa localité, qui procéderont à la saisie.

Par ailleurs, les infractions au présent arrêté sont constatées, poursuivies et réprimées conformément aux dispositions des textes en vigueur.

Pourtant, la viande de brousse représente près de 80% de l’apport en protéines des Gabonais. Interdire la viande de brousse est préjudiciable pour la santé (malnutrition, rachitisme et anémie) et la conservation. Il y a peu de risque d’attraper le Covid-19 en mangeant de la viande de brousse.

Le Gabon peut se permettre de manger de la viande de brousse, car la densité de la population est très faible. On trouve encore beaucoup d’espèces et en quantité suffisante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here