GSEZ : consultations et des prises en charge des personnes qui souffrent de l’oculaire.

0
967
Le PDG de GSEZ, Gagan Gupta

Le groupe Singapourien Olam, avec sa filiale de Gabon Spécial Economic Zone (GSEZ),  n’en fini pas de surprendre la population avec le volet social, en lançant la mission de supervision internationale qui comprend un programme ophtalmologique national. « Vision pour tous », un programme ophtalmologique itinérant, financé sur fonds propre et organisé par GSEZ. Une première au Gabon qui a pour cible  les Gabonais. L’annonce de cette belle action qui prouve une fois de plus l’amour envers ses prochains a été rendue officielle,  par le Président Directeur Général GSEZ, Gagan Gupta, qu’assistait le représentant du ministère de la santé.

Le volet social occupe une place de choix, dans la politique  de développement durable de ce groupe depuis pratiquement 7 ans, des actions sociales qui rencontre l’assentiment des populations à l’exemple   des panneaux solaires, des pompes hydrauliques, l’entretient de routes chaque année, construction et réhabilitation des écoles, hôpitaux et des logements pour enseignants et infirmiers dans les villages impactés par les plantations de l’hévéaculture sont là des actions encourageantes que mènent  Olam, pour soulager les habitants.

Le contact permanant avec les populations à permis à GSEZ de faire un constat avec le concours des médecins la croissance des pathologies ophtalmologies dans le pays ces dernières années. « Les principales causes  de malvoyance et de cécité au Gabon, sont majoritairement la cataracte, le déficit d’équipement en lunettes médicales, le glaucome chronique à angle ouvert et autres pathologies oculo- palpébrales. Le fait que les enfants soient aussi très touchés par divers problèmes ophtalmologiques, affectant parfois leur scolarité, constitue pour nous une motivation supplémentaire », a précisé le président directeur général de GSEZ.

Gagan Gupta, a décidé de la mise en place de ce programme, pour apporter une aide efficace au traitement des maux sus- cités. Dans cette opération figure la consultation, le traitement et le port des lunettes pour les cas  grave. Il s’agit là d’un programme à long terme qui est prévu s’étendre dans  l’arrière pays.

La technologie sera au cœur de ce programme avec des méthodes  jamais utilisées dans le domaine de la santé au Gabon, malgré les multiples signatures de coopérations. Il y aura notamment : le numéro court 8889 par lequel le patient pourra prendre un rendez-vous auprès des  dizaines d’opérateurs ; le logiciel suivi ultra performant, lui permet l’ouverture rapide d’un dossier médical en ligne qui permettra de consulter une base de données exhaustive pour les statistiques sur la santé oculaire au Gabon ( âge, antécédents médicaux, pathologie oculaire, etc.) Le Crystal lui est un appareil à la pointe de la technologie  qui permet, grâce à l’intelligence artificielle, d’analyser le globe oculaire de manière exhaustive et précise en quelques secondes.

Aussi, les équipes médicales gabonaises vont bénéficier de l’expertise des médecins indiens et également dans le cadre d’une formation axée sur l’utilisation de cette technologie de dernière génération durant la campagne.

L’objectif de GSEZ, est de réduire de manière significative cette pathologie oculaire dont souffre les gabonais et surtout de leur permettre de faire des économies car une opération oculaire coûte en moyenne deux (2) millions de francs CFA. Et pour votre gouverne, c’est le centre hospitalier universitaire d’Owendo qui a été retenu pour abriter le programme « vision pour tous ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here