Gouvernement Bilie By Nze I : Un remaniement à la sauce tartare.

0
387
Le nouveau gouvernement en compagnie du Président de la République Ali Bongo Ondimba

Un nouveau Premier ministre, des ministres qui changent, ça a bougé au sommet de l’État. Le Président de la République Ali Bongo Ondimba a voulu créer une nouvelle équipe pour diriger le pays.

La question d’un remaniement ministériel commençait à se poser au sommet de l’État, à l’approche de l’élection présidentielle de 2023. Alain-Claude Bilie By Nze, le nouveau Premier ministre, a succédé le 9 janvier 2023 à Rose Christiane Ossouka Raponda. Il est très connu notamment pour avoir déjà eu des responsabilités importantes pour le pays à travers de multiples fonctions ministérielles. A l’issue du premier Conseil des ministres du nouveau gouvernement, le Premier ministre Alain-Claude Bilie By Nze sollicitera-t-il a confiance des parlementaires pour sa déclaration de politique générale à l’Assemblée et au Sénat ? Les conditions de cette confiance sont-elles réunies ? Cela est presque un rituel, dès qu’une perspective d’élections et que les enjeux de réélections approchent, le président et le gouvernement de sa majorité ressortent des cartons les vieilles promesses qui amusent la galerie et redonnent des illusions et donc des bulletins de vote.

Malheureusement, chacun sait que le Gabon est un château de cartes et qu’il est difficile de modifier quoi que ce soit sans risquer de faire écrouler un empire construit sur des bases de sable. Cela n’a rien à voir avec la morale, mais tout avec l’éthique du comportement et des engagements. Le Gabon vit dans le mensonge permanent. Ce ne sont pas les politiques qui ont perdu toute crédibilité, mais la République. La réalité c’est cette liste à n’en plus finir de ministres permettant de satisfaire beaucoup de monde et de ne mécontenter personne. De donner une impression de sang neuf en donnant des gages à des poids lourds tels que René Ndemezo’Obiang comme Ministre d’État, ministre de la Consommation et de la Lutte contre la vie chère ou Blaise Louembe comme Ministre d’État, ministre du Développement industriel et des Petites et Moyennes Industries. Malgré son élargissement numérique à 44 membres, ce nouveau gouvernement n’est de toute façon qu’en sursis avec l’approche de l’élection présidentielle de 2023.

De la nomination du nouveau gouvernement jusqu’à l’élection présidentielle, un certain nombre d’étapes vont maintenant se mettre en place, certaines issues de la Constitution.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here