Géraldine Yema Robert dans la peau de la Coordinatrice Nationale du Championnat Scolaire et Universitaire.

0
461
Géraldine Yema Robert, la Coordinatrice Nationale du Championnat Scolaire et Universitaire

Dans un plateau spécial à Gabon Première, Géraldine Yema Robert, la Coordinatrice Nationale du Championnat Scolaire et Universitaire (CSU) depuis le 30 décembre dernier, a révélée avoir procédé à l’installation des coordinations provinciales retenues pour représenter la Coordination Nationale.

En effet, l’idée originelle de ce championnat scolaire et universitaire est de recentrer les jeunes sur des activités saines pour les éloigner de l’oisiveté.  Le ministère des Sports n’est que la cheville ouvrière d’une action transversale entre le ministère de l’Education Nationale et le ministère de l’Enseignement Supérieur.

Aussi, Géraldine Yema Robert s’est dite très satisfaite du rendement des coordinations provinciales installées il y’a quelques mois. Il faut dire que le CSU est une relance, en réponse à l’OGSSU (Office Gabonais des Sports Scolaires et Universitaires) disparue depuis 2000. Il fallait donc tout relancer, ce n’était pas facile, la Coordinatrice Nationale affirme avoir une bonne équipe de telle sorte que tout le monde a adhéré au projet dans les provinces et dans la capitale.

230 établissements dans tout le Gabon ont pris part au CSU pour environ 15000 athlètes. Dans l’Estuaire, il y’a 6 sites de compétition (notamment le Lycée Léon Mba, le Ruban Vert, le Lycée Paul Indjendjet Ngondjout…), et ceux de l’enseignement supérieur. L’objectif du championnat scolaire et universitaire est aussi de rénover des airs de jeu, pour qu’il y ait plus d’accessibilité à la pratique du sport. Parmi les disciplines au programme, il y’a le football, le hand-ball, le basket-ball, le volley-ball, la gymnastique, le scrabble, l’athlétisme, le tennis de table, judo, karaté, taekwondo. L’année prochaine d’autres activités seront rajoutées comme la boxe par exemple.

Malgré le COVID-19, la Coordination Nationale du Championnat Scolaire et Universitaire travaille pour revoir les calendriers. D’après Géraldine Yema Robert, il était prévu que le 30 mars, débute les phases finales, de la phase Nationale c’est-à-dire sur Libreville, et que tous les jeunes des provinces devaient être présents. Ainsi, la Coordination Nationale est déjà en train de travailler sur les phases finales provinciales (concernant l’hébergement, la restauration, le transport), et sur la phase nationale à Libreville. Il sera donc établit un calendrier en rapport avec la reprise des cours.

A propos des malentendus sur la distribution des kits scolaires, la Coordinatrice Nationale du CSU, Géraldine Robert a précisée qu’à l’origine ils devaient être partagés durant la phase finale provinciale. Toutefois, le ministre des sports a donné comme instruction que l’enseignement supérieur puisse aussi en bénéficié.

Revenant sur les fondamentaux du CSU, Géraldine Yema Robert a déclaré qu’il vise à détecter des talents et ensuite les lancés dans le championnat civil, tout en les encadrants afin qu’ils bénéficient de bourses nationales et internationales. Toutefois, pour ceux resteront au Gabon, ils pourront aller dans des académies de sport en projet pour être suivis afin qu’ils forment des équipes nationales jeunes scolaires et universitaires dans l’optique de prendre part aux différentes compétitions internationales des jeunes.

Travaillant avec son équipe sur un modèle d’académie, la Coordinatrice Nationale a annoncée avoir déjà visité quelques sites. Toujours selon elle, d’ici la fin de la saison et le début de la saison prochaine, certains jeunes pourront même déjà être encadrés. Les éducateurs, les coaches sportifs seront partis intégrante du personnel des académies. De plus, le budget alloué par la GOC (Gabon Oil Company) et l’Etat, est opérationnel, et permet une fluidité dans le travail de la Coordination Nationale et l’organisation des compétitions.

Par ailleurs, Géraldine Yema Robert ayant acquise une certaine expérience et une expertise en Europe, elle les partage avec les jeunes. Pour finir, la Coordinatrice Nationale du Championnat Scolaires et Universitaires a affirmé que le Gabon possédait énormément de talents, et des talents qui ne cherchent qu’à être encadrés, à être soutenus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here