Communication de la Mission d’observation de l’Union européenne

0
893

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction depuis Bruxelles, ce dernier indique que, la Mission d’observation électorale de l’Union européenne va présenter son rapport final sur l’élection présidentielle du 27 août dernier lundi 12 décembre à Libreville.
Suite aux demandes des autorités gabonaises, la visite, initialement prévue du 1 au 2 décembre, a été reportée à deux reprises. En accord avec sa méthodologie, la MOE souhaite pouvoir présenter le rapport au Gabon au moment de sa publication, et pouvoir en discuter les recommandations essentielles avec les institutions concernés et les autres parties prenantes. Afin d’assurer la disponibilité de tous les interlocuteurs essentiels, la date de la visite à donc été fixe sur la base des indications des autorités.
« Je souhaite soumettre le rapport final premièrement aux autorités qui ont la responsabilité de l’administration des élections, c’est-à-dire à la CENAP, au Ministère de l’Intérieur, à la Cour Constitutionnelle, ainsi qu’aux plus hauts représentants du gouvernement » a affirmé Mariya Gabriel, Observatrice en Chef. « Nous sommes en contact avec les autorités et dans l’attente de la confirmation des réunions officielles. Je suis confiante que cela ne saura tarder au vu des engagements formulés précédemment. En effet, les autorités nationales ont à plusieurs reprises exprimé leur ferme volonté de coopérer avec la Mission. »
Dans son approche inclusive, la Mission compte également présenter le rapport aux autres parties prenantes du processus électoral, notamment les acteurs politiques et la société civile. Mme Gabriel rendra le rapport public lors d’une conférence de presse à Libreville.
Suite à une invitation des autorités gabonaises, la MOE a été déployée au Gabon du 12 juillet au 30 septembre 2016. La présentation du rapport final au Gabon est prévue dans les deux Protocoles d’accord que l’UE a signés avec le gouvernement gabonais et la CENAP. La publication du rapport final conclura le travail de la MOE.
Source : MOE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here