Gabon : Un orphelin à la rescousse d’un orphelinat !

0
622
Une photo de famille avec le don

“Je suis là pour vous encourager. Ce n’est pas le maire (1er maire adjoint de la commune de Ntoum) qui est là, c’est un orphelin. Je tenais de tout coeur à être là pour rencontrer mes frères et soeurs”. C’est un extrait des propos qui ont été prononcé le samedi 30 octobre dernier par Paulin Michaël Joachim Mba Biyoghe.

Ce jour-là, le bienfaiteur n’est pas allé les mains libres. Plusieurs vivres alimentaires (cartons, sacs de riz, boîtes,…). Ainsi que divers produits ont été remis non seulement en présence des heureux bénéficiaires, mais aussi sous le regard de la fondatrice de l’orphelinat « Le Foyer de la paix, La Main Bénie de l’Eternel ». Cette dernière, très émue, s’est exprimée: “Aujourd’hui ça nous fait une joie de vous recevoir. Merci beaucoup pour cette visite”. Le bienfaiteur a promis y revenir dans moins de deux mois. Certainement vêtu en Père Noël.

Situé sur la nationale 1 à Essassa, localité du 3ème arrondissement de la commune de Ntoum. Selon la responsable de ladite structure, cet orphelinat est membre de l’ONG la maison de la joie. Créé en 2015 à Plein-Ciel, dans le 3ème arrondissement de la Commune de  Libreville par dame Darly Moussounda, une compatriote. C’est  en 2017 qu’il a été délocalisé pour s’installer à Essassa. Actuellement, la structure compte 32 âmes, dont parmi lesquelles le plus âgé a 18 ans.

A en croire aux déclarations de la responsable, tous ces enfants sont scolarisés; et la plupart sont dans les établissements privés. Il faut noter que cette rencontre avec les pensionnaires de cet orphelinat intervient un jour après l’anniversaire du décès de la génitrice du donateur. Ce geste de coeur intervient après que ce bienfaiteur ait offert il y’a quelques mois à l’orphelinat El-Jireh de Nkok, localité du 2ème arrondissement de Libreville de Ntoum.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here