Gabon : Un couple d’éléphants sème la panique au Village Nzang-Name.

0
391
Route de Ntoum-Cocobeach

Un couple de pachyderme s’est retrouvé derrière une habitation plus exactement au niveau de la petite plantation de banneret qui se trouve non loin du domicile, nous sommes là au village Nzang-Name à environ 9 kilomètres sur la route de Cocobeach en partant de Ntoum dans la province de l’Estuaire.

Les faits remontent à deux semaines. Ce sont  les cris stridents des éléphants qui ont alerté les habitants du village. Ces derniers, pris de peur vont prendre la poudre d’escampette. Alertés, d’autres vont prendre des bidons et des casseroles en tapant dessus, pris de panique et quelques minutes après, le couple de pachyderme va reprendre la direction de la forêt.

Etait-il à la recherche de la nourriture jusqu’à se retrouver dans un village ? Où le couple s’est détaché d’un troupeau à cause certainement des braconniers, où c’est l’exploitation forestière qui serait à l’origine de ce fait insolite qui devient récurrent dans ce département du canton Mbè.

Espèce intégralement protégée en République gabonaise, va-t-on laissé qu’ils continuent à détruire tout ce que les villageois plantent  derrière les maisons jusqu’à ce que mort s’ensuive ?

A quel niveau se situent les recommandations à court et long terme proposées lors des concertations provinciales sur le conflit Homme-Éléphant tenues le 30 juillet 2021 ? Il s’agit notamment de : l’indemnisation des anciennes et nouvelles victimes des dévastations de 2012 à 2021, la mise en place des battues administratives exécutées par l’administration, la création de textes légaux et réglementaires pour protéger les victimes du conflit, la construction de plusieurs clôtures électriques par canton conflit, l’implication des communautés locales dans le reboisement des forêts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here