Gabon/Spoliation/Affaire Jeff Bongo Ondimba : Une enveloppe de 20 millions de francs CFA se balade au Tribunal de Franceville.

0
516
Vue de la maison d'Ewandji Marie Clara

Dans le cadre de l’affaire opposant dame Ewandji Marie Clara à Jeff Bongo Ondimba sur une maison à Bongoville vendue par Martine Andjoua Ondimba, le jugement du tribunal de Franceville a vu un appel de la décision prise en première instance. 

Or, de source bien informée, Jeff Bongo Ondimba aurait envoyé une somme de 20 millions de francs CFA à son homme lige, le Congolais LIPOT pour corrompre les magistrats à Franceville. C’est cette même méthode qu’il avait utilisée dans le cadre d’un litige avec Ntoutoume Émane à Libreville.

Quelle crédibilité faut-il accorder alors à une justice censée être indépendante et où les magistrats perdent leur sang-froid, trahissent leur engagement à dire le droit au nom du peuple gabonais ? Certains magistrats bien gênés aux entourloupes, ne veulent pas se tremper dans une affaire de corruption si flagrante au vu des dossiers qui, visiblement donneraient raison à dame Ewandji dans cette affaire.

En effet, la décision du tribunal de première instance faisait même allusion à la paternité de Jeff Bongo Ondimba, artifice tendant à mettre en œuvre un trafic d’influence contre, madame Ewandji Marie Clara qui n’a jamais douté de la paternité de Jeff Bongo Ondimba.

Leur différend porte sur un bien cédé à cette dame qui l’aura acquis de bonne foi et non sur une question de paternité de Jeff Bongo Ondimba. En ce moment, tout le tribunal de Franceville bruit sur cet acte de corruption majeure qui salit toute l’institution judiciaire.

Les jours à venir nous dirons si les magistrats ont pris le gros hameçon de Jeff Bongo Ondimba ou pas. Nous n’hésiterons pas à citer nommément les magistrats ripoux et les sommes reçues dans les prochains jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here