Gabon : Soutenir le développement agricole

0
404
Photo famille au sortir de l'audience

La Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), identifient les axes de coopération pour soutenir le développement de l’agriculture au Gabon.

Dans le cadre de ses échanges réguliers avec les partenaires techniques et financiers, le Coordonnateur Sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale Représentant au Gabon & à Sao-Tomé et Principe et auprès de la CEEAC s’est entretenu avec Yourdy ROKU GAET JENS, nouveau Représentant Résident de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC).

L’impact de la crise russo-ukrainienne Ukraine, la pandémie de COVID -19 sur les  chaînes d’approvisionnement alimentaire, régionales et au Gabon en particulier, de même que les opportunités que ces situations offrent pour redéfinir les priorités nationales dans  l’indentification des spéculations agricoles capables de se substituer aux importations des produits alimentaires sont des sujets qui été abordés  entre les deux parties qui ont  ensuite proposé des pistes de collaboration pour développer avec le gouvernement et les acteurs du secteur des projets capables de renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle du Gabon.

La FAO et la BDEAC ont saisi l’occasion de cette rencontre pour réaffirmer leur volonté commune de redynamiser la collaboration entre les deux institutions. Les échanges ont permis de passer en revue plusieurs sujets d’actualités notamment la pandémie de la COVID-19 qui a impacté à l’échelle mondiale, régional et local, les chaines de production et de distribution alimentaire, démotivé les producteurs.

La crise en Ukraine, venue s’ajouter à cette situation préoccupante, nécessite aujourd’hui de  faire une analyse approfondie  des impacts causés par ces situations, en  produisant d’avantage de données pour comprendre la situation  et établir un cadre de partenariat en vue de formuler des plans  d’actions pertinents tenant en compte les enjeux actualisés  et établir des priorités sur la formulation et le développement des projets liés à l’agriculture.

La Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) est une institution financière internationale chargée de financer le développement des pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). En avril 2017, la BDEAC avait  annoncé son plan stratégique 2017-2021 qui établissait une priorité sur le développement des projets liés à l’agriculture pour réduire les coûteuses importations agroalimentaires dans la zone CEMAC.

Le 25 janvier 2020, la BDEAC a signé un accord de partenariat avec le Fonds de solidarité africain (FSA). Cet accord vise à augmenter le financement des investissements publics et privés dans les États membres. Pour le FSA, il s’agit d’accroître de façon substantielle les interventions du FSA dans la zone de l’Afrique centrale1

Monsieur Yourdy ROKU GAET JENS, le nouveau représentant au Gabon de la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) est en poste à Libreville depuis le mois de mai dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here