Gabon : Patrick Daouda Mouguiama nomme un mort en conseil des ministres.

0
4542
Le Pr Patrick Mouguiama Daouda, ministre de l'Education Nationale

Ils sont nombreux ces personnalités qui font signer des Décrets de nominations au Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. Le dernier fait en date s’est déroulé lors du conseil des ministres du vendredi 17 décembre dernier. Le ministre de l’Education Nationale Patrick Daouda Mouguiama a décidé de nommer Gabriel A. Mouity Ibouanga, chef de service publication à la direction des statistiques et des études du ministère de l’éducation nationale. Le seul hic c’est que le promu ne vit plus.

En effet, Gabriel A. Mouity Ibouanga est décédé début novembre selon des sources concordantes. Ce dernier était professeur d’espagnol. Normalement, dans le cadre d’une nomination l’on devrait consulter le chef de département Espagnol du ministère de l’Education Nationale afin de s’assurer que la personne est en vie ou pas. Cette opération aurait pu de facto annuler la nomination et empêcher le Président de signer n’importe quoi.

Dans cas de figure, Patrick Daouda Mouguiama vient de toucher à l’intégrité morale de la famille du défunt qui est certainement encore dans le deuil. Ladite famille pourrait se réserver le droit de porter plainte au conseil d’Etat pour avoir nommé un des leurs qui n’est plus de ce monde depuis le mois de novembre.

Chacun fait désormais comme bon lui semble au sein du gouvernement de Rose Christiane Ossouka. Après le cas Massassa pour tentative de corruption du Premier ministre avec l’affaire des chantiers non livrés, où les sociétés adjudicataires et les autorités y sont pour beaucoup. Aujourd’hui, c’est le ministre de l’Education Nationale qui a eu le malin plaisir de nommer un mort.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here