Gabon/Oyem : Les juges Constitutionnels en mission pédagogique face aux représentants des différentes forces vives du Woleu-Ntem.

0
249
Vue des juges Constitutionnels durant la sensibilisation

Parler des prérogatives, des attributions et du rôle à jouer des différents acteurs politiques et institutionnels dont des partis politiques, des départements ministériels impliqués, du 𝗖𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲 𝗚𝗮𝗯𝗼𝗻𝗮𝗶𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗘𝗹𝗲𝗰𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 (𝗖𝗚𝗘) et de la 𝗖𝗼𝘂𝗿 𝗖𝗼𝗻𝘀𝘁𝗶𝘁𝘂𝘁𝗶𝗼𝗻𝗻𝗲𝗹𝗹𝗲 (𝗖𝗖), elle-même. Telle aura été la quintessence de la rencontre tenue à l’Hôtel de Ville, le jeudi 19 janvier 2023, entre la forte délégation de la Haute juridiction du pays et les différentes forces vives en place dans la province du Woleu-Ntem, plus particulièrement celles résidentes à Oyem et dans ses Cantons.

En effet, comme annoncée en 2022, par sa 𝗣𝗿é𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁𝗲 actuelle, 𝗠𝗮𝗿𝗶𝗲 𝗠𝗮𝗱𝗲𝗹𝗲𝗶𝗻𝗲 𝗠𝗯𝗼𝗿𝗮𝗻𝘁𝘀𝘂𝗼, la 𝗖𝗼𝘂𝗿 𝗖𝗼𝗻𝘀𝘁𝗶𝘁𝘂𝘁𝗶𝗼𝗻𝗻𝗲𝗹𝗹𝗲, de notre pays, le Gabon a entamé depuis plusieurs mois une vaste tournée de campagne de sensibilisation sur le processus électoral adressée aussi bien aux partis politiques qu’aux populations.

Pour ce faire, dans cette tournée pédagogique au Septentrion et en présence de son 𝗔𝗱𝗺𝗶𝗻𝗶𝘀𝘁𝗿𝗮𝘁𝗲𝘂𝗿 𝗲𝗻 𝗖𝗵𝗲𝗳, 𝗝𝘂𝗹𝗲𝘀 𝗗𝗷𝗲𝗸𝗶, 𝗹𝗲 𝗚𝗼𝘂𝘃𝗲𝗿𝗻𝗲𝘂𝗿, les 𝗝𝘂𝗴𝗲𝘀 𝗖𝗼𝗻𝘀𝘁𝗶𝘁𝘂𝘁𝗶𝗼𝗻𝗻𝗲𝗹𝘀 qui ont édifié l’assistance sur les droits civils que politiques et leurs devoirs, les membres de la Cour dans leur exercice ont permis aux uns et aux autres d’appréhender les normes qui régissent les différentes étapes du processus électoral en République Gabonaise.

Sous le regard bienveillant du 𝗣𝗿𝗲𝗺𝗶𝗲𝗿 𝗖𝗶𝘁𝗼𝘆𝗲𝗻 de la Commune, le 𝗠𝗮𝗶𝗿𝗲-𝗖𝗲𝗻𝘁𝗿𝗮𝗹 𝗖𝗵𝗿𝗶𝘀𝘁𝗶𝗮𝗻 𝗔𝗯𝗲𝘀𝘀𝗼𝗹𝗼 𝗠𝗲𝗻𝗴𝘂𝗲𝘆 et biens d’autres personnalités civiles et militaires, il s’est agit d’épiloguer sur l’organisation, la proclamation des résultats et les process du contentieux liés aux élections dans notre pays.

Il faut dire, qu’au moment où la vie nationale et toutes les couches sociales ont un regard tourné vers les échéances de cette année 2023, cette initiative qui trouve l’assentiment des plus Hautes Autorités dont du 𝗖𝗵𝗲𝗳 𝗱𝗲 𝗹’𝗘𝘁𝗮𝘁, 𝗔𝗹𝗶 𝗕𝗼𝗻𝗴𝗼 𝗢𝗻𝗱𝗶𝗺𝗯𝗮, celle-ci aura marqué et été saluée par les populations mobilisées pour la circonstance.

Ledit séminaire avec ses échanges interactifs était modéré par le 𝗗𝗼𝘆𝗲𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝗝𝘂𝗴𝗲𝘀 de cette Cour, par ailleurs, Chef de mission, 𝗘𝗺𝗺𝗮𝗻𝘂𝗲𝗹 𝗡𝘇𝗲 𝗕𝗲𝗸𝗮𝗹𝗲. Et avait comme conférencière principale, 𝗟𝗼𝘂𝗶𝘀𝗲 𝗔𝗻𝗴𝘂𝗲, la 𝗝𝘂𝗴𝗲 𝗖𝗼𝗻𝘀𝘁𝗶𝘁𝘂𝘁𝗶𝗼𝗻𝗻𝗲𝗹𝗹𝗲, sur « la Cour Constitutionnelle et le Contrôle de la régularité des élections ».

Aussi, les principaux orateurs de l’institution régulatrice des élections qui auront livrés plusieurs messages de la 𝗣𝗿é𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 de la Haute juridiction, ses missionnaires ont fait révéler un constat qui met souvent en péril la Paix dans notre Nation.

Notamment avec des lendemains électoraux qui sont toujours tourmentés dans le pays. Et en tant que régulateur des élections, il aura donc été judicieux de venir en amont, sensibiliser les acteurs politiques et les parties prenantes sur la notion d’une élection et ses débouchées pour des lendemains apaisés.

A noter que, la Paix étant une valeur chère à notre pays d’où cette sensibilisation de la Haute Juridiction a trouvé son écho favorable à l’endroit des autorités civiles et militaires. Des acteurs politiques et religieux. Des représentants des médias locaux et nationaux ainsi que les populations qui sont venus nombreux de la Commune que des cinq Cantons du Département du Woleu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here