Gabon/Ogooué-Maritime : la façade maritime de Port-Gentil, un terreau de prospérité.

0
802
Façade Maritime de Port-Gentil

On a souvent l’impression que le Gabon n’aime pas ses ports. Pourtant, ceux-ci représentent des milliers d’emplois et des milliards de francs CFA d’activité, nécessaires à la stabilisation du PIB gabonais. La façade maritime de Port-Gentil par exemple constitue un enjeu fondamental pour les industries et le secteur de l’énergie.

Aujourd’hui, alors que la compétitivité et l’attractivité de la place portuaire de l’Ogooué-Maritime ne répondent pas encore aux attentes qui ont inspiré ces réformes, les ports gabonais sont confrontés à des enjeux tels qu’une refonte de la stratégie nationale portuaire s’impose. Ainsi, l’organisation et la gouvernance du système portuaire devront également être clarifiées, alors qu’un certain nombre de régions ont demandé un élargissement de leurs compétences en la matière et que plusieurs projets ont été annoncés par le maire de la commune de Port-Gentil, Gabriel Tchango et le directeur général de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag), Godwin Alini Yandjangoye. L’objectif est de faire passer les ports d’un modèle de ports aménageurs à un modèle de ports entrepreneurs, qui sont plus tournés vers la préoccupation de conquérir toujours plus de trafic.

En effet, l’OPRAG a tendu la main aux collectivités territoriales, notamment sur la cession d’une fraction de la façade maritime de Port-Gentil à la municipalité de la ville pour la réalisation des projets de développement économique de la cité pétrolière. Car, depuis quelques années, de nombreuses évolutions ont été apportées à la gouvernance, à l’organisation économique et au rôle des établissements publics portuaires sur leur domaine : les ports ont été recentrés sur leurs activités régaliennes et les activités économiques transférées au privé. En outre, les méthodes de travail portuaires ont fortement évolué, avec l’extinction progressive du régime de l’intermittence pour les dockers.

Au titre de son rôle d’interface, la façade maritime de Port-Gentil  joue un rôle de premier plan en soutien du commerce extérieur du Gabon. Il serait judicieux de rétablir des formalités de contrôle sur les marchandises, sur les passagers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here