Gabon/Makokou : Le budget primitif du conseil municipal à 686.369.071 de francs CFA adopté.

0
317
Photo de famille au sortir des travaux

Le  conseil municipal de Makokou vient de tenir sa session ordinaire du vote du budget primitif exercice 2023. Les travaux ont vu la présence du gouverneur de province Christiane Leckat conformément à la loi et de tous les conseillers municipaux. L’ordre  du jour de ces assises était axé sur la lecture et l’adoption du procès-verbal sanctionnant les travaux de la session ordinaire du budget primitif exercice 2022, la présentation et l’adoption du budget primitif 2023, l’examen et l’adoption des projets de délibération.

Au nom de ses collègues municipaux, le président du conseil municipal Guy Roger Ekazama a affirmé « la tenue de ses assises est la preuve irréfutable de l’engagement de la tutelle par la présence du gouverneur à accompagner le conseil municipal à réussir sa mission de développement de la cité. Aussi, cette rencontre est conforme aux dispositions combinées des articles 44,62 et suivants la loi organique no 001/ 2014 du 15 juin 2015 relative à la décentralisation pour examiner et adopter le budget primitif de la commune pour l’exercice 2023.

Guy Roger Ekazama a déclaré « après un examen minutieux, le budget primitif de la commune de Makokou pour l’exercice 2023 a été arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 686.369.071 de francs CFA contre 650.479.071 de francs CFA enregistrés en 2022. Ledit budget a connu une hausse d’environ 5%, soit un différentiel de 35.890.000 de francs CFA ». Pour clore ses propos, le président du conseil municipal de Makokou a salué l’initiative du Président de la République, Ali Bongo Ondimba d’avoir pris la décision de doter chaque capitale provinciale d’un appui financier car la mise en œuvre de cette décision permettra de booster le développement des localités respectives.

Clôturant les travaux, le Gouverneur de la province de l’Ogooué Ivindo Christiane Leckat a remercié le maire de la commune, président du conseil municipal pour avoir mis en application les hautes instructions du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur relative à la tenue des conseils locaux dans les délais requis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here