Gabon : l’OR classé comme produit stratégique de diversification de l’économie.

0
1100
Première édition de la journée nationale de L'or.

La vision du président Ali Bongo Ondimba, de classer l’Or comme produit stratégique a été réaffirmée  ce vendredi 6 juillet à Libreville par le Premier ministre Emmanuel  Issoze Ngondet en lançant les travaux de la première journée nationale de L’OR.   Une rencontre qui a pour  thème cette année  : faire de la filière OR, la nouvelle pépite de l’économie gabonaise.

Ce premier rendez-vous minier de Libreville qui réunissait les opérateurs économiques exerçant dans le domaine avec pour objectifs de promouvoir le cadre légal relatif à la filière aurifère. Mais également permettre aux opérateurs-cibles d’avoir une meilleure compréhension de l’intérêt de la classification de l’or comme substance stratégique ainsi que leurs droits et obligations.

Pour le gouvernement l’institution de cette journée revêt d’une importance capitale pour trois raisons essentielles : elle constitue d’abord une grande étape vers une mutation qui permettra à l’or, exploité depuis plus de 30 ans de prendre une place dans le développement économique et durable du pays.

Ensuite, avoir une meilleure formalisation et rationalisation de son exploitation rendue possible grâce à l’application du décret d’août 2017 qui définit clairement les conditions et les critères.

Issoze Ngondet en ouvrant les travaux de cette journée de l’or a par ailleurs appelé les participants à configurer une nouvelle physionomie du développement durable de la filière aurifère, qui pour lui, devra impacter aussi bien dans les zones urbaines que rurales.

La production d’or au Gabon s’élève à près de 15000 tonnes depuis les années avec au moins 200 orpailleurs, un chiffre que le gouvernement voudrait emmener à 1000.

Ce jour dédié a l’or à été aussi l’occasion pour le ministère des mines de réfléchir sur le statut de l’orpailleur et les relations entre les populations vivant dans les zones exploitées et les opérateurs économiques.

Toutes ces questions sont débattues sur 4 thèmes: vision Or substance stratégique, monétisation de L’Or : enjeux et perspectives en Afrique Centrale. Et défis et perspectives de la filière or au Gabon et enfin les témoignages des acteurs du secteur.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here