Gabon : Les enlèvements sont-ils de retour ?

0
1060
Des parents brandissant les photos de leurs enfants

On pourrait répondre par l’affirmative au regard du constat fait depuis un bon moment à l’exemple d’un taximan qui voulait procéder à l’enlèvement d’une dame. La vidéo qui circulait sur les réseaux sociaux démontre une fois de plus que la population vit dans l’insécurité.

Pas plus tard que le jeudi 26 janvier dernier raconte des témoins, une dame qui se trouvait à l’échangeur de Nzeng-Ayong dans le 6e arrondissement de Libreville a pris un taxi ayant tout de même à son bord quatre personnes y compris le chauffeur, pour se rendre derrière le stade de Sibang. Mais avant, l’un des passagers est descendu afin de permettre à la dame de s’asseoir au milieu d’eux. Un geste inquiétant, peut-être pour maîtriser la proie.

Arrivés au carrefour Bambouchine, les quatre hommes vont prendre une autre ruelle en direction de Mélen. Inquiète, la dame va poser la question de savoir pourquoi l’on prend une autre direction ? Le chauffeur va immédiatement répondre, « madame vous avez trouvé d’autres clients à bord ». Ne sachant pas que les clients étaient des complices, la dame gardera son calme. Une fois au niveau de l’école nationale d’administration (ENA), l’un des complices du chauffeur ayant constaté la présence des policiers et des militaires avant le carrefour du PK 12, va demander à la femme de descendre du taxi. C’est donc grâce à un embouteillage qu’elle doit son salut. Une fois hors de cause, et tremblant comme une feuille morte elle va raconter ce qui lui est arrivé.

A sept mois des élections générales que le Gabon compte organiser, certains préfèrent du sang frais pour gagner la bataille au détriment de l’intelligence. A Minvoul, au nord du Gabon, on parle de la disparition des femmes de manière récurrente, une fois qu’elles se rendent en forêt pour effectuer des travaux champêtres. Malheureusement, les enquêtes ouvertes par la gendarmerie n’ont jamais abouti. Dans cette localité, certains accusent les hommes politiques de vouloir conserver le pouvoir, ou encore de vouloir revenir sur la scène politique peu importe le prix à payer.

Il est plus qu’urgent de faire preuve de vigilance en cette période. Que les parents fournissent des efforts pour aller chercher leurs enfants à l’école afin qu’ils soient à l’abri du danger. Que les adultes fassent très attention en prenant le taxi, surtout lorsqu’il y a déjà quatre personnes à bord. Il est très important de retenir le numéro de portière ou de la plaque numérologique, des éléments nécessaires au poste de gendarmerie ou de la police afin de porter plainte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here