Gabon/ Le SYNAMAG dégage Francis Nkéa du ministère de la justice.

0
1138

Malgré sa déclaration musclée du 8 décembre 2017, Francis Nkéa avait oublié le piège du SYNAMAG, lequel consistait à le faire partir soit du ministère de la justice pour un autre département ministériel, ou le viré du gouvernement. Les dieux de la terre ont été avec cet arrogant de ministre qui se retrouve au ministère  de l’Habitat,  de l’Urbanisme et du cadre de vie. 

Nkéa avait déclaré la guerre au syndicat national des magistrats (SYNAMAG) mais le bras de fer n’aura été que de courte durée. Le président de la république était certainement partant pour que la tête Nkéa soit livrée dans un plateau en or afin que l’accalmie revienne au tribunal de première instance de Libreville.  Bien qu’elle ne soit pas livrée comme le SYNAMAG le souhaitait parce que Nkéa a trouvé un point de chute au ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et du cadre de vie à la suite d’un remaniement intervenu le mardi 20 février dernier.

De l’avis des praticiens du droit, Ali Bongo Ondimba semble avoir répondu à la requête des magistrats du Gabon, qui jurait la main sur le cœur ne reprendre  le chemin des tribunaux que si le semeur de trouble  déménageait. Le travail va désormais reprendre dans les différents tribunaux de Libreville et de l’arrière-pays vu que le monologue de Nkéa est partie du ministère de la justice. De l’orgueil pour rien !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here