Gabon : Le point du Comité de surveillance et de contrôle des organismes de protection sociale

0
328
Le ministre de la santé et des affaires sociales du Gabon

Le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, ministre de la santé a présidé, le mardi 20 septembre dernier, les travaux de la première Session du Comité de surveillance et de contrôle des organismes de protection sociale en présence du Ministre du Budget et des Comptes publics, Edith Ekiri Mounombi épse Oyouomi, Vice-présidente dudit comité pour voir ensemble sur ce qui a été fait et ce qui reste à faire.

La rencontre de mardi dernier intervenait  dans le cadre de la réforme de la mission gouvernementale de protection sociale et de la préservation du bien-être des populations, trois mois après la mise en place d’une Administration provisoire à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Ainsi, conformément au décret 0154/PR/MSAS du 30 juin 2022, le Comité de surveillance et de contrôle des organismes de protection sociale assiste le Gouvernement dans la mise en œuvre du pouvoir de contrôle des actes de gestion des organismes de protection sociale.

Au cours de ce conclave, le membre du gouvernement a entre autres présenté le diagnostic transversal des enjeux communs aux institutions de protestation sociale, les points spécifiques de la CNSS, CNAMGS et de la CPPF ainsi que la Synthèse des besoins liés aux travaux des comités de réformes et des organismes de protection sociale afin de répondre aux exigences internationales.

« Le gouvernement sur les très hautes instructions du président de la République, chef de l’Etat, Son Excellence Ali Bongo Ondimba a mis la CNSS sous administration provisoire et a mis en place un organe de surveillance et de contrôle de fonctionnement des organismes de prévoyance et de protection sociale. C’est à ce titre que Madame le Ministre du Budget et moi avons réuni les différents Directeurs généraux de ces organismes pour faire un bilan d’étape depuis la mise en place dudit Comité. Des propositions concrètes seront faites au Gouvernement dans les prochains jours », a déclaré le ministre de la santé et des affaires sociales.

Avant de clore ses propos, le ministre de la santé et des affaires sociales a rappelé la volonté du Gouvernement d’étendre les travaux de restructuration de la CNSS au niveau de la CNAMGS et de la CPPF et évoqué la perspective d’interconnexion de ces trois caisses et la volonté d’harmoniser le système d’immatriculation de leurs assurés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here