Ndjolé/éducation : le lycée public François Meye en proie à d’énormes difficultés de fonctionnement.

0
703
Ville de Lambaréné

Crée en 1963, le collège secondaire de Ndjolé devenu lycée public François Meye en cette année académique connait d’énormes difficultés, allant de l’absence d’eau à la défection des toilettes en passant par les infrastructures sportives. Une situation qui ne favorise pas des conditions optimales d’apprentissage des élèves, lesquels ne savent plus où donner de la tête.

Selon certains élèves qui ont requis l’anonymat « le gouvernement a demandé de laver les mains avant d’entrer en classe, mais nous n’avons pas d’eau au sein de l’établissement. Que pouvons-nous faire dans la mesure où même les toilettes font défauts ? Nous sommes obligés d’aller faire nos besoins dans l’herbe avec tous les risques possibles. Que dire des cours d’éducation physique et sportive ? Faute d’espace, nous sommes obligés de parcourir des kilomètres à la recherche d’un terrain de jeu, nous demandons aux gouvernants de nous aider à sortir de ce marasme”. Le lycée François Meye avoisine un effectif de près de 2000 élevés, mais l’inconvénient est  que le proviseur est intérimaire.

Gageons, que le Ministre de l’Education Nationale en la personne de Monsieur Patrick Daouda Mouguiama fasse preuve de pragmatisme pour trouver une solution idoine à ce problème qui rappelons-le est général dans le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here