Gabon/ Justice : Alain Bâ Oumar n’a pas été épinglé par la task force ?

0
378
Le président de la CPG, Alain Bâ Oumar n'a pas fini avec les problèmes

C’est ce que vient d’affirmer nos confères du journal ‘’l’UNION ‘’. Selon nos confrères, la condamnation du président de la confédération patronale gabonaise (CPG) viendrait d’une affaire l’opposant à son ancien partenaire d’affaire Pierre Duro.

Le patron des patrons n’aurait pas été inculpé pour des affaires liées aux enquêtes de la task force initiée par le gouvernement. Il s’agirait d’une affaire strictement privée. « Pierre Duro réclame à Alain Bâ Oumar, Pdg d’IG Telecom, la somme de 150 millions de francs CFA qui serait le reliquat de la cession de ses actions à ce dernier, faite en 2014 pour un montant total de 300 millions de francs CFA. Un reliquat à solder qu’Alain Bâ Oumar conteste vivement », relatent nos confrères de ‘’l’UNION’’.

Après un premier jugement, Pierre Duro a été condamné à payer à Alain Bâ Oumar la somme de 15 millions de francs CFA au titre des dommages et intérêts pour actions malicieuses. Ce dernier fera appel et va introduire une nouvelle plainte pour faux et usage de faux, à l’origine de la dernière condamnation du président de la CPG.

Une chose est sûre, le Président de la CPG, a été condamné sur une  affaire qui n’a rien avoir avec la task force initiée par les autorités gabonaises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here