Gabon /Expo 2030 : L’ambassadeur de Corée sollicite l’appui de la CEEAC.

0
235
Une vue de l'audience

Le Président de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), son Excellence, Gilberto Da Piedade Verissimo a reçu en audience l’ambassadeur Extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Corée en, République Gabonaise, Chang Soo RYU. Le diplomate coréen est venu solliciter l’appui de la CEEAC à la candidature de son pays pour abriter l’Exposition universelle qui se tiendra en 2030, connue sous l’acronyme Expo 2030.

L’organisation de l’Expo 2030 est très convoitée par de nombreux pays. A nos jours, cinq pays ont fait acte de candidature à l’organisation de cet événement, à savoir : La Russie, la Corée du Sud, l’Italie, l’Ukraine et l’Arabie saoudite.

La Russie a été la première à soumettre une offre, avec une soumission pour la ville de Moscou la capitale de la Fédération de Russie, le 25 avril 2021, mais s’est retirée en  mai 2022 suite au conflit qui l’oppose à l’Ukraine.   Cela a ouvert une fenêtre de six mois pour que d’autres soumissions soient faites d’ici le 29 octobre. Après cinq conférences pour attirer l’attention sur une candidature 2030, la Corée du Sud a soumis une proposition pour Busan, le 23 juin 2021. L’Italie a été le troisième pays à soumettre une candidature, proposant la ville de Rome comme ville hôte.  L’Ukraine a présenté une offre pour Odessa le 15 octobre. L’Arabie saoudite a présenté une offre pour Riyad le 29 octobre. Le pays hôte de l’Expo 2030 sera élu en 2023.

C’est dans ce contexte que le diplomate coréen a décidé de déployer toutes ses énergies pour gagner ce pari. Conscient du poids diplomatique du continent africain en général et de celui de l’Afrique centrale en particulier, la République de Corée ne pouvait pas épargner la CEEAC sur la trajectoire de sa campagne. En dehors des brochures et autres supports de communications et de marketing, l’ambassadeur de Corée privilégie aussi les contacts physiques, d’où sa visite au Président de la Commission de la CEEAC.

Pour sa part, l’ambassadeur Gilberto Da Piedade Verissimo a remercié son hôte pour sa sollicitude et promis d’en discuter avec les Etats membres afin qu’un choix consensuel soit opéré.

Les deux interlocuteurs ont ensuite fait le tour d’horizon de l’actualité de la région de l’Afrique centrale, notamment autour des questions liées à la lutte contre la piraterie maritime dans le golfe de Guinée, le réchauffement climatique, la coopération dans le domaine de la préservation de l’environnement et le développement durable des forêts sans oublier les questions sécuritaires au Tchad, en République Centrafricaine et en République Démocratique du Congo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here