Gabon/Discours du 31 décembre : Ali Bongo, le champion des promesses.

0
1122
Une vue du boulevard Triophal à Libreville

Dans son discours à la nation, l’homme qui a « de l’énergie à revendre » est revenu sur le plan d’Accélération de la Transformation (PAT) dont l’objectif premier est d’améliorer significativement et rapidement le quotidien des Gabonais, et notamment pour en finir avec les coupures d’eau et d’électricité. Plusieurs grands projets ont été initiés, et d’autres ont été réactivés ou accélérés. C’est le cas de la construction du barrage hydroélectrique de Kinguélé Aval, de la centrale solaire dans la Ngounié ou encore de la rénovation des infrastructures d’alimentation en eau par le programme PIEPAL.

A l’horizon 2023, ces différents projets permettront de fournir de l’eau au robinet tout au long de la journée. Et de l’électricité 24 heures sur 24, grâce à de l’énergie propre provenant de l’hydraulique et du solaire. Tous ces projets permettront, au surplus, de créer de nombreux emplois qualifiés. Pour permettre à chacun de mieux circuler, se déplacer, de nombreux projets routiers, jusqu’alors à l’arrêt, ont été relancés. Certains sont même déjà achevés. C’est le cas de plusieurs dizaines de kilomètres de réseau routiers dans Libreville et Owendo, ou encore à Oyem, Port-gentil, Mouila, Tchibanga ou Makokou.

En 2023, la voie de contournement d’Akanda, tant attendue par les populations, sera en service pour fluidifier le trafic routier et reléguer les embouteillages de cette zone en un mauvais souvenir. Aussi, la Transgabonaise, l’une des plus grandes infrastructures routières d’Afrique, longue de 780 km traversant d’est en ouest notre pays, verra le jour. Elle permettra de désenclaver une grande partie de l’intérieur du pays et d’offrir des opportunités économiques importantes. Pour la population comme pour nos entreprises, ce sera une véritable révolution qui sera porteuse d’espoir.

En matière de santé, Ali Bongo entend rendre les soins et les médicaments accessibles partout sur le territoire. Le déséquilibre qui existe aujourd’hui entre Libreville et le reste du pays sera comblé. Partout, des travaux d’agrandissement ou de réfection des structures sanitaires de proximité ont été lancés. Elles permettront à tous les Gabonais, où qu’ils vivent, de bénéficier des meilleurs soins près de chez eux.

Par ailleurs, la réforme de l’Office Pharmaceutique National (OPN), a été également amorcée, de même que la fiabilisation du dispositif de distribution de médicaments aux structures sanitaires publiques. Ce sera le début d’une meilleure disponibilité du médicament dans les structures sanitaires et la fin des faux médicaments et des médicaments périmés au Gabon. C’est une avancée majeure pour la sécurité sanitaire.

Aussi, dans l’optique de permettre à chaque jeune gabonais de trouver un emploi qualifié, le système de formation a été entièrement rénové. L’accent est mis sur la formation technique et professionnelle. Le but : faire correspondre l’offre de formation aux besoins existants sur le marché du travail et faciliter ainsi l’insertion de nos jeunes dans la vie professionnelle. L’on espère que ces promesses verront le jour !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here