Gabon/ Covid-19 : la vaccination le seul moyen d’éviter une troisième vague.

0
471
Le Ministre de la Santé, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong expliquant la stratégie

Une  troisième vague d’épidémie, serait probable fin août début septembre, dans le pays. C’est en tout cas,  ce que vient d’indiquer le ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang. Pour les autorités sanitaires, la vaccination massive de la population serait le seul moyen d’éviter cette troisième vague.

En effet, s’appuyant sur les travaux de l’institut  Pasteur,  le ministre de la Santé, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong, a indiqué en début de semaine qu’une troisième vague d’épidémie de Covid-19 était probable au Gabon à compter de la fin août – début septembre. Selon les travaux réalisés par  l’institut Pasteur, la forte hausse de la vaccination en France, couplée à l’extension du passe sanitaire, ont permis de  réduire le nombre de personnes hospitalisées au pic de la quatrième vague à venir .

L’hypothèse est confortée par la comparaison avec la situation au Royaume-Unis. « Dans un scénario hypothétique où la couverture vaccinale en France serait similaire à la couverture vaccinale anglaise, notre modèle anticipe que l’impact de cette quatrième vague sur le système hospitalier français resterait limité, avec un pic des hospitalisations inférieur à 2 000 dans tous les scénarios », affirme l’institut Pasteur.

Une bonne nouvelle qui ne sera néanmoins possible qu’à une condition, « l’accélération de la vaccination continue avec une adhésion massive de la population et que les taux de transmission diminuent en population générale, grâce notamment au maintien des gestes barrières, au port du masque et au passe sanitaire ».

Des données qui devraient amener les populations gabonaises à prendre conscience des réalités et des conséquences d’une troisième dans le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here