Gabon/ Concertation Politique : Et si les députés et les sénateurs étaient nommés par le parlement ?

0
400
De gauche à droite, l'Assemblée Nationale et le Sénat

Il se susurre qu’à la concertation politique qui se déroule en ce moment, tout est fin prêt pour que le Président de la République soit nommé par le parlement à savoir l’Assemblée Nationale et le Sénat. Pourquoi ne pas nommer également les députés, les sénateurs, les maires, et autres si l’objectif est vraiment de faire des économies à l’Etat gabonais (Rire) pour soi-disant construire le pays ? Ce n’est pas plutôt un appel d’air à l’enrichissement personnel provenant des détournements de denier public, un sport roi au Gabon ?

Le Gabon est un pays très particulier. Il a ceci de spécial que, les autorités ont réussi à nous imposer l’homosexualité, des personnalités qui détournent des milliards ne sont pas inquiété, des enquêtes sur les enlèvements et les crimes rituels n’ont jamais abouties. L’heure est grave, seule la nature saura réagir au moment opportun. On n’aura que nos yeux que pour pleurer.

Aussi, si la Constitution qui permet au Chef de l’Etat de nommer 15 sénateurs, il peut très bien le faire pour les députés, les maires et ceux des collectivités locales. Pourquoi ne pas transformer une bonne fois la République du Gabon en un royaume ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here