Gabon/Choiseul 2021 : Akim Daouda, l’ADG du FGIS arrive troisième au classement parmi les 100 jeunes leaders africains.

0
245
Akim Daouda, l’ADG du FGIS pour un Gabon universaliste

L’Institut Choiseul a publié son classement annuel des 100 leaders africains 2021 les plus talentueux du continent.

Akim Mohamed Daouda, Administrateur-Directeur Général du Fonds Gabonais d’Investissements Stratégiques (FGIS), a été nommé à la troisième place du Choiseul 100 Africa 2021. Ce classement, publié chaque année par l’Institut Choiseul, met en avant les jeunes dirigeants et leaders économiques du continent africain de moins de 40 ans, à travers une analyse indépendante réalisée avec l’appui d’experts régionaux.

À la tête du FGIS depuis 2020, il représente ce dernier dans les instances de gouvernance des sociétés du portefeuille et siège au conseil d’administration d’entreprises nationales couvrant une variété d’industries, dont l’une des locomotives du secteur privé qu’est la Comilog. Titulaire de diplômes des universités de Westminster (Londres), de Concordia (Montréal) et de la Skema Business School (Nice), il a également rejoint la prestigieuse communauté des Young Global Leaders, en 2018, et y a été nommé au conseil consultatif en 2021. Il est membre du Conseil de Direction du Centre d’Études Africaines de la prestigieuse Harvard University.

Rappelons que le FGIS est le gestionnaire exclusif du Fonds Souverain de la République Gabonaise et des participations non-attribuées du portefeuille de l’État Gabonais. En tant qu’opérateur financier, le Fonds est largement impliqué dans la réalisation de projets phares du Plan d’accélération de la Transformation (PAT). Le Fonds et ses filiales interviennent notamment dans les domaines des infrastructures énergétiques, l’accompagnement aux PMEs gabonaises, de l’aménagement urbain et des secteurs sociaux, notamment de la santé.

Sous l’impulsion de son ADG, le FGIS s’est engagé à devenir un acteur de la finance durable en rejoignant l’initiative la Coalition One PlanetSummit des Fonds Souverains (OPSWF) en septembre 2021 avec l’ambition d’identifier des partenaires pour poursuivre sa mission auprès du gouvernement gabonais en matière de transition énergétique et de préservation de la biodiversité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here