Gabon/CEEAC : Trois nouveaux hauts fonctionnaires de la commission ont prêté serment.

0
177
Une photo de famille au sortir de la rencontre

Trois nouveaux hauts fonctionnaires de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC) ont prêté serment devant le Président de la Commission de la CEEAC, son Excellence Gilberto Da Piedade Verissimo en présence de la Vice-Présidente de la Commission de la CEEAC, des Commissaires, du Secrétaire Administratif et de l’ensemble des hauts responsables de la Commission de la CEEAC.

Il s’agit de : Lieutenant-colonel Nguerelessio Ngoyiri Gontran, en qualité de Chef de Bureau des ressources humaines du Centre régional de la sécurité maritime(CRESMAC) basé à Pointe-Noire en République du Congo ; Ntagengerwa Théonate, en qualité d’Assistant Spécial du Commissaire en charge du Département Marché commun et Affaires Economiques ; Et Madame Maria Alice Manuel Miranda en qualité d’Assistant Administratif du Président de la Commission; Les trois impétrants ont dans un rituel savamment huilé, « juré d’exercer loyalement, consciencieusement et avec discrétion les fonctions et responsabilités qui leurs sont confiées, de régler leur conduite ayant à l’esprit l’intérêt de la CEEAC, de ne solliciter ni recevoir aucune instruction d’un Etat membre de la Communauté ou extérieur à elle. »

Prenant la parole après la prestation de serment des impétrants, le Président de la Commission de la CEEAC, son Excellence Gilberto Da Piedade Verissimo a salué leur arrivée au sein de la Communauté, en rappelant qu’ils sont désormais des citoyens de la Communauté en usant d’un terme évocateur « les afro-centraliens ».  Il les a conviés à se mettre résolument au travail afin de contribuer à la réalisation des idéaux des pères fondateurs de la CEEAC, à savoir, réaliser l’intégration régionale au sein de l’Afrique centrale.

Le Président de la Commission de la CEEAC a rappelé les valeurs cardinales qui guident l’action de la CEEAC, à savoir : L’inclusion pour que la Commission soit un outil commun à l’Afrique centrale ; L’engagement total à la mission confiée par la Commission ; La solidarité entre les Etats et les fonctionnaires pour que la Commission fonctionne comme un système ; La rigueur pour le plein accomplissement de la mission avec haute qualité ; L’intégrité parce que le succès de la mission requiert un haut standard éthique et professionnel.

A l’issue de la cérémonie, le Président de la Commission de la CEEAC et l’ensemble des hauts responsables et fonctionnaires de la Commission ont posé pour la postérité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here