Gabon/Bitam : Charles Mve Ellah ou quand le bouffon du PDG fait des siennes.

0
273
Le document à l'origine de la discorde

C’est avec stupéfaction et colère, que les populations de Bitam ont pris connaissance d’un document en date du 27 mai 2021 et signé par le Ministre délégué aux Eaux et Forets, Charles Mve Ellah, dans lequel il a pris la décision d’ériger le siège permanent du Parti Démocratique Gabonais (PDG) dans les locaux de l’aéroport de Bitam.

Pour rappel, les travaux de l’aéroport de Bitam sont à l’arrêt depuis plus de dix ans. Comment comprendre que le Secrétaire général du PDG, Dodo Bouguendza puisse prendre l’engagement d’inaugurer ce siège départemental du PDG ? Au lieu de se démener et se battre pour porter le dossier de l’aéroport de Bitam auprès des plus hautes instances de la République, ce Ministre fantoche préfère céder une partie de l’aéroport de Bitam pour en faire bénéficier le Parti au pouvoir. De plus, il n’a même pas pris le soin de consulter les sages de Bitam, il a plutôt pondu une note unilatérale. Aujourd’hui à Bitam, les gens ne sont pas d’accord avec cet acte, qui a d’ailleurs la caution du Maire de Bitam Jules Mbele Asseko.

Force est de constater que le Ministre délégué Charles Mve Ellah a commis un acte illégal en utilisant le sceau et l’emblème d’une Administration de la République pour les commodités d’un Parti politique, en l’occurrence du PDG. Par conséquent, un recours pour annuler cette décision administrative est possible sans qu’il soit besoin qu’un texte particulier le prévoit. Le Conseil d’Etat est compétent pour examiner le dossier.

Au lieu d’etre un pantin du pouvoir en place, le Ministre Charles Mve Ellah doit plutôt participer au développement de Bitam. Cette situation montre la déliquescence croissante dans laquelle le pays s’enfonce.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here