Gabon/Assemblée générale de la coalition SENA-CONASYSED: la grève est maintenue.

0
869
La coalition SENA-CONASYSED adoptant la poursuite de la grève

Le samedi 8 janvier dernier s’est tenue à l’Ecole Martine Oulabou une assemblée générale la coalition des syndicats de l’Education nationale SENA-CONASYSD. Trois points étaient à l’ordre du jour : le bilan des rencontres et des travaux de la commission technique ; les actions judiciaires en cours ; les perspectives. 

Lors de la restitution des activités de la coalition à la base et abordant le premier point de l’ordre du jour, le Bureau a fait le compte rendu des échanges avec le ministre de l’Education nationale lors de la séance de travail du 21 décembre 2021 et le point des travaux de la commission technique chargée de finaliser l’examen des points de revendications du cahier de charges, aux fins de préparer la rencontre avec le premier ministre Chef du Gouvernement.

Au sujet des bons de caisse du mois de novembre, la Coalition a annoncé avoir œuvré pour leur restitution même s’il reste encore des collègues, à l’instar de ceux de Lambaréné qui les attendent toujours. Sur cette question, des garanties ont été données par la tutelle pour que chaque ayant droit puisse rentrer en possession de son salaire.

Aussi, la coalition a fait savoir que la même démarche a été entreprise pour les salaires du mois de décembre 2021 retenus et qui ont fait l’objet d’amputations. La coalition reste ferme sur la restitution des bons de caisses et le paiement des retenues sur salaires.

Cependant, le Bureau n’a relevé aucune avancée sur la restitution des retenues opérées sur les soldes de décembre 2021. Mais il insiste afin que cela soit rétabli dans les brefs délais, sinon cette fin de solde de janvier 2022.

Au point deux et évoquant les actions judiciaires à entreprendre, le Bureau a fixé la base sur l’aboutissement des constations des huissiers de justice sur les actes administratifs ayant concouru à la mise sur bons de caisse et les retenues des soldes des mois de novembre et de décembre 2021. A la suite, les pièces seront transmises aux avocats commis à cette tâche afin d’ester l’administration en justice suite aux actes illégaux posés à l’encontre des enseignants.

Le Bureau de la coalition a au préalable rappelé à l’assistance que la grève lancée par la coalition SENA-CONASYSD a connu un temps d’arrêt avec le départ anticipé en vacances des élèves le 13 décembre 2021. Ce qui porte à croire qu’il n’y avait plus de grève entre le 14 et le 25 décembre 2021, toute chose qui ne peut expliquer la suspension de salaire intervenue ce mois de décembre.

En guise de perspective, la coalition dans sa quête pour une sortie de crise, a dit privilégier le dialogue, mais sans renoncer aux actions judiciaires à entreprendre si nécessaires pour défendre les droits des enseignants.

A ce sujet, la coalition a dit avoir saisi le Premier Ministre par voie administrative pour un recours gracieux préalable comme l’exige la loi. Aussi, en cas de non satisfaction, les huissiers de justice et les avocats commis à la défense pourront enclencher les procédures judiciaires. Toutefois, la coalition SENA CONASYSED a réaffirmé son souhait d’une sortie de crise par la négociation comme le recommande la pratique di dialogue social.

Ainsi, après avoir décrit les démarches entreprises auprès les autorités pour non seulement une sortie de crise, la restitution des bons de caisse et des sommes dues et la tenue imminente d’une rencontre de travail avec le ministre de l’Education Nationale aux fins de statuer sur les revendications examinées lors des travaux de la Commission mise en place à cet effet, les enseignants réunis en assemblée générale ont donné une délai d’une semaine au bureau de la coalition SENA CONASYSED pour travailler avec les autorités pour d’une sortie de crise.

En conclusion, les enseignants ont conditionné la suspension ou la poursuite le mouvement de grève aux résultats de la rencontre prévue entre les autorités et la Coalition SENA-CONASYSED. En attendant, la grève est maintenue. La prochaine Assemblée Générale est prévue le 15 janvier 2022 à l’école publique Martine OULABOU. Au passage, le Bureau de la coalition a promis de convoquer une assemblée extraordinaire si nécessaire avant cette date.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here